En ce momentCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

À Gosselies, par exemple, l’esprit Bouddha n’ouvrira pas sa terrasse, mais poursuivra ses plats à emporter, comme l’explique Tien-Chin Chi, le maître des lieux.

« Nous avons une terrasse, mais le respect des règles de sécurité justement imposées ne nous permettrait que d’avoir 14 places, au lieu des 22 habituelles. Il faut bien dire que le temps très incertain ne nous incite pas à rouvrir de cette façon-là. Investir dans du matériel, des tonnelles, des parasols, honnêtement, nous ne le pouvons pas, financièrement. Ma femme et moi avons pesé le pour et le contre, pour décider de la sorte. Mais nous continuons nos plats à emporter ! »

Autre endroit, Papille et Pupilles, ville basse de Charleroi. Ici, c’est l’exiguïté des lieux qui empêche l’installation de terrasses. Sur sa messagerie, le restaurant l’indique toutefois, les plats à emporter continuent, dont un menu Fêtes des Mères. On sait également que le Da-Noi restera lui aussi fermé. Idem à Anderlues, pour Nzo, chaussée de Mons. « Nous ne voulons pas que nos clients soient mécontents si le temps se met à la pluie. Puis, nous ne disposons que d’une petite terrasse. Non, la décision était entendue, nous n’ouvrirons pas ! »

Passage du côté d’Ham-sur-Heure : là, l’Ham, installé sur la place du village, restera porte close.

« Nous ne pouvons bénéficier de l’extension de notre terrasse sur la place, comme cela avait été le cas lors du premier déconfinement », déplore la restauratrice. « Cette privatisation de la place est envisagée pour juillet et août, mais nous n’avons pas eu l’autorisation pour ce 8 mai. Dès lors, on reste fermé ! »

Enfin, à Charleroi, le Spawn, un bar installé avenue de l’Europe, n’ouvrira pas non plus : « Nous n’ouvrirons pas de terrasses le 8 mai 2021 pour plusieurs raisons », explique-t-on ici.

« Le public nous manque, c’est sûr, et nous attendons que le bar reprenne vie impatiemment mais pas à n’importe quelles conditions ! La fermeture à 22 heures pour un bar est une aberration, selon nous. C’est à cette heure-là que nous avons l’habitude d’accueillir nos plus fiers habitués. Notre terrasse se résume à un trottoir en pente avec vue sur des usines et un palais des Expositions en travaux. » Pas très glamour, confie le Spawn, qui explique également que la réouverture des terrasses ne suffit pas : « C’est aux antipodes du concept du Spawn, avec nos jeux vidéo, nos jeux de société, notre kicker, notre ambiance… »

Un cas particulier, parmi tous ces restaurateurs qui seront fermés ce weekend, celui de la Terre allant vert, à Montigny-le-Tilleul : « Nous n’ouvrirons pas ce weekend, pour la simple et bonne raison que nous étions fermés ces jours-là, en période hors-covid », nous précise-t-on ici.

Mais le restaurant compte bien profiter de sa terrasse, « au cas par cas, en fonction du temps qu’il fera. On verra dès la semaine prochaine. » Pour le reste, le restaurant montagnard continue ses plats à emporter.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

À Gosselies, par exemple, l’esprit Bouddha n’ouvrira pas sa terrasse, mais poursuivra ses plats à emporter, comme l’explique Tien-Chin Chi, le maître des lieux.

***** ******** ******* ** ********* ***** ***** ** ********** **** ******* ************** *** ***** *** ******** **************** ** ********** *** ** *********** ** ********** *********** ********** *** ***** ** ******** *********** **** ** **** ****** *** ******* ** **** ********** *** ** ****** ******* *** ***** ******* **** ** ********** **** **** ********* ** ***** ************ ** ******* *** *** *** ******* ****** *********** ** ** ***** ** *** ** ** ****** ***** **** ** ********* *** ******* ****** ********* **** ** ********* ****** ********* **** ************* ******************

******* ** ****** ************************ **** ******** ********* *** ** ***** ** ******** ******* ***** ******

************ ** ******* ************ ** ************* ** ***** ******** *** ** ****** ***** **** ***** ***** ** *** **** ** ******* *********************** ******** ** ************** ************* ************* ** ** ***** *** ********** **** ******* ** ****** **** **** ********* *** ** **************** **** ** * **** **** ***** ** ***** *********************

****** ** ********** ** ****** ** *** ********* ****** ** *********** *********** *** *** *********** ************ ************* *** ** ********* ** * *** **** **** ********* **************** ************* ****

********** ****** **** ******* ******* ***** ** **** ********* *** ** *** ******** *** ************ **** *** ** *********** ******* ***************** ** ********* ** ** ****** **** ** *** *** *** *********** ***** ***** ******* ** ***** ********* *** **** ***** ************ ************** *** **** ***** ********** ***** ******** ** ******* ** ** ******** ** ***** **** *** *** *** ****** ** ** ****** *** *********** ** **************** *** ***** ******** ****** ** ****** *** ******** ********** *** ** ************ *** ********* ** ****** ********** *************** *** ********* ** ******* ** ****** **** *** **** ******* *** **** ** ********** ***** ******* ***** *******************

** *** ************ ***** **** *** ************* *** ****** ******* ** ******** ***** ** ** ***** ****** ***** ** ************************** ************ ************* *** ** ******** **** ** ****** ** ***** ****** *** **** ******* ******* *** ********** ** ******** ******************* **** ************* ****

**** ** ********** ****** **** ******** ** ** ********* ********** *** *** **** ** ******** ** ***** ******* ***** ** ***** **** ** ******* ****************** **** ** ****** ** ********** ********** ******** *** ***** ** *********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles