En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

On le sait, les carrières et industries d’Antoing envoient de la poussière dans la ville, ce qui inquiète les habitants qui se questionnent sur les possibles problèmes engendrés sur leur santé. Le conseiller UCA Samuel Vincent avait déjà relayé ces inquiétudes lors d’un précédent conseil et il est revenu à la charge lors du dernier conseil communal. « Lors du comité d’accompagnement de CBR, un rapport environnemental de 31 pages nous a été présenté. Ce rapport et les chiffres qu’il contient sont basés sur des analyses réalisées par l’entreprise elle-même et recoupées par des entreprises externes dont c’est le métier de calculer l’impact d’une entreprise telle que CBR. On peut observer dans ce rapport que l’entreprise fait de gros efforts pour réduire au maximum son impact sur notre commune. Le seul point critique, ce sont les émissions de soufre qui sont largement au-delà de ce qui est autorisé. L’inquiétude est persistante dans le chef de la population. Quel est l’impact réel des poussières qui retombent sur le centre-ville ? On a émis la possibilité d’une enquête au niveau communal. Où est-ce que ça en est ? ».

Le bourgmestre Bernard Bauwens a fait savoir qu’il était en contact avec l’ISSeP pour prévoir des analyses. « Nos services sont chargés de prendre contact avec l’Institut Scientifique de Service Public (ISSeP) pour faire des analyses de l’air sur l’entité d’Antoing. Je les ai contactés pour savoir ce que ça coûte car on m’a dit que ça coûtait un pont de faire venir une station pour la qualité de l’air. La Ville va donc prendre contact avec l’ISSeP pour connaître les modalités pratiques et nous reviendrons vers CBR ».

« Il y a une telle installation à Havinnes. On peut aller sur le site de l’ISSeP et on peut voir les résultats pour les tests sur la qualité de l’air à Havinnes », a précisé le directeur général Pascal Detournay.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

On le sait, les carrières et industries d’Antoing envoient de la poussière dans la ville, ce qui inquiète les habitants qui se questionnent sur les possibles problèmes engendrés sur leur santé. Le conseiller UCA Samuel Vincent avait déjà relayé ces inquiétudes lors d’un précédent conseil et il est revenu à la charge lors du dernier conseil communal. « Lors du comité d’accompagnement de CBR, un rapport environnemental de 31 pages nous a été présenté.

** *********** ******* ******* * **** ****** ******* ****** ** ******* **** ********* **** ******** *** ********* *********** ******** **** ******** ** ******* ******* **** ************ ************ ** ******* ****** ******* **** ***** *** ******** ** ******* *** *********** ************ ** *** ** ********** **** ****** ** *** *** ****** *** ** ***** *** *** *** ******** ** **** ** ***** ***** *** ******* **** ** ******** ** ******** ** ***** ** **** ******* ******* **** ********* **** ********** *** ********** ********* ** **** *********** **** ************

********** * * *** ***** ************ ** ********* ** **** ***** *** ** **** ** ********* ** ** **** **** *** ********** **** *** ***** *** ** ******** ** ******* ** ***************** * ********* ** ********* ********* ****** **********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles