La bourde qui coûte 6.500 euros à l'Etat: 12.000 Belges ont reçu un p.-v à... 0 euro!

Cet été, Alexis, 50 ans, commet un excès de vitesse. Il roule à 84 km/h au lieu des 60 autorisés. Quelques jours plus tard, le p.-v. arrive dans sa boîte aux lettres : 344 euros d’amendes. En bon citoyen, ce Liégeois effectue le versement dans le délai prévu (8 jours) puis tâche de tourner la page. Mais au début de ce mois d’août, il reçoit un nouveau courrier du SPF Finances, un rappel pour amende non payée. « Le montant total mentionné ci-après n’a toujours pas été entièrement acquitté », est-il écrit. « À défaut de paiement dans les 8 jours, des mesures d’exécution appropriées (recouvrement par huissier de justice, saisie sur salaire, saisie sur véhicule…) seront entamées et tous les frais seront à votre charge ». Apparaît alors le montant restant dû : 0 euro.

Tout ça pour ça… Et le SPF Finances a reconnu l’erreur. Son porte parole nous apprend qu’Alexis n’est pas seul au monde : 12.000 Belges ont reçu le même courrier mentionnant 0 euro. Bravo !

Ces rappels bidons ont bien sûr généré quelques dépenses. Selon le SPF Finances, cette erreur aura coûté 6.500 euros (papier, enveloppe, frais d’envoi, temps).

Tous les détails dans nos éditions numériques