Arrêt pompiers volontaires - «Il est trop tôt pour parler d’un revirement de jurisprudence», tempère l’UVCW

L’Union des Villes et Communes de Wallonie tient à rappeler qu’avant l’arrêt de la cour de travail de Bruxelles du 6 août dernier, permettant à un pompier volontaire nivellois de réclamer une rémunération pour ses gardes, différents cours et tribunaux belges ont privilégié l’option contraire. «Notre position reste la même», a expliqué Isabelle Dugailliez de l’UVCW, contactée par Belga. «Les gardes à domicile ne doivent pas être considérées comme du temps de travail. Et cela n’a rien à voir avec le statut volontaire ou professionnel du pompier concerné.» Selon les calculs de l’UVCW, une rémunération complète pour toutes les heures de gardes à domicile impliquerait un coût supplémentaire annuel de 200 millions d’euros, rien qu’en Wallonie.