Arnaque à Marrakech: des Belges en sont morts!

Le domaine Azrak, sur la brochure que nous montrent Maurice Vermeersch (74 ans) et son épouse Catherine, cela devait être le paradis au pied de l’Atlas. Situé dans la Palmeraie à une douzaine de kilomètres de Marrakech, le domaine avait de quoi faire rêver. « On allait y construire un hôtel 5 étoiles, avec un spa, des courts de tennis, trois piscines, une agence de voyages, des boutiques, des restaurants et bien d’autres attractions encore », résume Catherine qui, ayant hérité, a voulu réaliser son rêve: être propriétaire d’une villa au soleil marocain.

Aujourd’hui, six ans après avoir acheté une villa à 375.000 euros à la société Vacances Bleues Maroc Patrimoine, elle déchante. « Pire, c’est un cauchemar ». La construction de l’hôtel s’est arrêtée au gros œuvre. Les courts de tennis n’existent pas. Sur les trois piscines, une seule a été réalisée... mais elle est inutilisable!

Ancien réalisateur de l’émission Visa pour le Monde à la RTBF, son époux, Maurice Vermeersch, a pris le temps de mener l’enquête. Le scénario est digne d’un film mêlant escrocs, arnaques et petites combines entre amis! On y trouve des édiles politiques, des promoteurs véreux, des notaires qui ferment les yeux ou, pire, sont de connivence. Sans oublier les avocats achetés!

Ce domaine de haut standing comprend 135 habitations regroupées en riads de 4 villas. La première année, 40 d’entre elles ont été vendues, principalement à des Français. Mais aussi à trois Belges. « Malheureusement, suite probablement aux tracas et au stress causés par cette histoire, deux sont décédés. Il s’agit de Patricia Lemaigre et de Daniel Cirlande ». Ce dernier était un policier connu en Belgique. Il avait notamment enquêté dans l’affaire des tueries du Brabant avant de jeter l’éponge et de partir vivre à l’étranger.

Découvrez notre enquête dans les quotidiens du groupe Sud Presse de ce samedi.