Championnats du Monde de Moscou: Bolt une nouvelle fois sans pitié pour ses adversaires

En 19 sec 66/100e (vent nul), Bolt décroche son 3e titre mondial sur la distance, devant son compatriote Warren Weir (19.79) et l’Américain Curtis Mitchell (20.04).

Après un départ correct, Bolt a passé la surmultipliée dans la seconde partie de la courbe, sortant nettement en tête à l’entame de la dernière ligne.

Après, il a bien évidemment été impossible à ses adversaires d’espérer quoi que ce soit. Bolt, en délicatesse avec un pied depuis quelques jours, s’est même permis le luxe de relâcher son effort en toute fin de course, une fois la victoire assurée.

Bolt réalise ainsi pour la 4e fois un doublé 100-200 m dans une grandes compétitions, après ceux réalisés lors des JO-2008 et 2012, et des Mondiaux-2009.

Son partenaire d’entraînement Warren Weir a parfaitement répondu aux attentes placées en lui. En l’absence de Yohan Blake, autre partenaire d’entraînement blessé et qui était en argent sur 100 et 200 à Londres, Weir, médaillé de bronze aux JO sur 200 m, a logiquement monté d’une marche.

L’Américain Curtis Mitchell sauve à minima le sprint américain sur le demi-tour de piste. Pour un petit centième de seconde, il empêche Nickel Ashmeade, un autre Jamaïcain de terminer 3e (4e en 20.05), pour ce qui aurait été un podium 100% jamaïcain, comme à Londres.

Avec 7 médailles d’or mondiales désormais, Bolt devient le 3e athlète masculin le plus titré aux Mondiaux, à égalité avec l’Américain LaShawn Merritt et derrière les autres Américains Car Lewis et Michael Johnson.

Dimanche, il a l’occasion de tous les dépasser avec le relais 4x100 m où la Jamaïque est grandissime favorite.