En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

Au centre AutoSécurité de Tihange par exemple, où 8 circuits sont proposés, pas moins de 24 points de passage obligés sont affichés dans le hall d’accueil, sur de petits posters de format A3.

Par circuit, trois points de passage sont mentionnés. Par exemple, si l’apprenti-conducteur est emmené sur le circuit numéro 2 pour son examen pratique, il est sûr et certain de passer par le Pont de l’Europe, la porte des Aveugles et la gare de Huy.

L’examinateur peut improviser

Tout le circuit n’est pas détaillé. L’affiche ne dit pas quelles rues il empruntera pour rejoindre le pont de l’Europe et la gare de Huy. « L’examinateur peut improviser en court de route », nous dit Virginia Li Puma, porte-parole d’AutoSécurité. « La seule obligation est de passer par les points de passage affichés en nos locaux et qui ont, au préalable, été validés par le SPW (région wallonne). Le parcours en lui-même reste libre ».

Au centre d’examen de Couillet (Charleroi) géré par AIBV, le parcours numéro 3 vous fera passer obligatoirement par l’église de Couillet, le carrefour formé par les rues des Closières et de la Tombe (en direction de Marchienne) et par le feu de l’avenue Pastur (au niveau du magasin « L’Echoppe »).

En principe, chaque centre d’examen doit renouveler deux circuits au moins une fois par an, après une nouvelle validation du SPW. Mais chez AutoSécurité, on nous annonce déjà qu’en raison du coronavirus, les points de passage actuellement affichés resteront inchangés jusque juin 2022.

Chez AIBV, la société qui gère les centres d’examen de Mariembourg, Couillet et Braine-le-Comte, on nous annonce qu’un changement partiel (2 circuit par centre) sera effectué le 30 juin prochain.

Pour rassurer le candidat

Ce sont les autorités wallonnes qui ont voulu cette publicité (partielle) sur les parcours d’examen. « Dans un souci de transparence », nous dit-on. Mais cela a-t-il un effet sur la réussite des candidats ? « Cela n’a jamais été analysé en profondeur, mais franchement, je ne pense pas que cela change grand-chose », répond Virginia Li Puma. « Cela va peut-être rassurer le candidat, mais c’est sa conduite et son comportement qui seront jugés par l’examinateur, la façon dont il va aborder un carrefour, la façon dont il va monter sur l’autoroute, etc. Ce n’est pas parce qu’on emprunte une même route tous les jours, qu’on conduit bien ! »

Pour Philippe Bernard, administrateur-délégué d’AIBV, cette transparence sur les points de passage des parcours d’examen n’a aucune incidence « négative ou positive sur la réussite de l’épreuve ». Avant que cette obligation n’entre en vigueur (en juin 2020), il sait qu’il y avait d’autres trucs pour connaître les parcours. Comme par exemple celui de suivre une voiture auto-école (bien reconnaissable). « Pour le candidat en filière libre, c’est le bon filon. A force de passer les examens, les auto-écoles finissent par connaître tous nos parcours ! D’où l’intérêt de les renouveler de temps en temps», nous dit Philippe Bernard. « Cela dit, je trouve que c’est une très bonne chose de jouer la transparence.

En Flandre, ce n’est pas une obligation d’afficher les points de passage. Du coup, certains centres le font, d’autres ne le font pas. Moi, je trouve qu’il faudrait aller plus loin encore que l’affiche et publier tous ces points de passage sur nos sites web. Mais je ne le ferai pas sans une concertation avec mes collègues flamands et wallons ».

Entraînez-vous en passant par les points cruciaux !

Pour le reste, inutile d’avoir un ami au centre d’examen qui vous ferait passer le circuit le plus facile en fermant les yeux sur d’éventuelles petites erreurs. Car non seulement l’examinateur est tiré au sort, mais le parcours aussi est tiré au sort (par l’ordinateur).

Pour vous préparez au mieux, il ne vous reste plus qu’à parcourir tous les points de passage affichés dans votre centre. Ca vous fera des kilomètres ! Les centres ruraux comme Tihange fonctionnent avec un minimum de 8 circuits (24 points de passage) et les centres urbains comme Couillet avec un minimum de 20 circuits (= 60 points de passage). De quoi bien prendre vos repères. Bonne route.

Les itinéraires en Province de Luxembourg

Les itinéraires à Mons

Les itinéraires en Wallonie picarde

Les itinéraires en région Liégeoise

Mariembourg

Tihange

Ottignies - Louvain

Couillet

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** ****** ************** ** ******* *** ******** *** * ******** **** ********** *** ***** ** ** ****** ** ******* ******** **** ********* **** ** **** ************ *** ** ****** ******* ** ****** ***

*** ******** ***** ****** ** ******* **** ************ *** ******** ** *********************** *** ******* *** ** ******* ******* * **** *** ****** ********* ** *** **** ** ******* ** ****** *** ** **** ** *********** ** ***** *** ******** ** ** **** ** ****

*************** **** **********

**** ** ******* ******* *** *********** *********** ** *** *** ******* **** ** ********** **** ********* ** **** ** ********** ** ** **** ** **** ** *************** **** ********** ** ***** ** ***** *** **** *** ******** ** ***** ************ ******************* ** ** ***** ********** *** ** ****** *** *** ****** ** ******* ********* ** *** ****** ** *** **** ** *********** ***** ******** *** ** *** ******** ********** ** ******** ** ********* ***** ***** ***

** ****** ********** ** ******** *********** ****** *** ***** ** ******** ******* * **** **** ****** *************** *** *********** ** ********* ** ********* ****** *** *** **** *** ********** ** ** ** ***** *** ********* ** *********** ** *** ** *** ** ********** ****** *** ****** ** ******* ** *********** ****

** ********* ****** ****** ********** **** ********** **** ******** ** ***** *** **** *** *** ****** *** ******** ********** ** **** **** **** *************** ** **** ******* ****** ******* ****** ** ************ *** ****** ** ******* ************ ********* ********* ********** ****** **** *****

Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles