Pistorius aurait proposé un accord financier aux parents de sa victime

Le champion paralympique Oscar Pistorius cherche à trouver un arrangement financier à l’amiable avec les parents de sa petite amie Reeva Steenkamp, qu’il a tuée le jour de la Saint-Valentin 2013, pour éviter un procès au civil, rapporte un quotidien sud-africain. Contacté par l’AFP, l’un des avocats de l’AFP cité par le quotidien The Times, Kenny Oldwage, a refusé de confirmer l’information et s’est abstenu de tout commentaire. Selon le journal, les avocats du sportif veulent que l’affaire soit réglée avant l’ouverture du procès au pénal, qui doit se tenir en mars 2014. Ils proposent de dédommager la perte de revenus et le préjudice moral. La presse sud-africaine affirme que les parents demandent au civil trois millions de rands (220.000 euros) de dommages et intérêts.