France: enquête sur des violences policières présumées

La police des polices françaises a ouvert une enquête sur des violences policières présumées lors d’une arrestation dimanche dans le centre-ouest, dont des images ont été diffusées sur Youtube, a annoncé le ministre de l’Intérieur Manuel Valls. Ces images filmées par un particulier de son balcon à Joué-les-Tours, une petite ville de la banlieue de Tours, montrent notamment un policier matraquant une jeune femme. Elles ont déjà été visionnées près de 700.000 fois sur Youtube. «L’enquête est déjà ouverte. L’IGPN (Inspection générale de la police nationale) a été saisie, la justice mène cette enquête», a précisé le ministre. Ce matin, le parquet s’est refusé à tout commentaire, n’ayant «pas encore vu la vidéo avec les policiers». «Il faut toute la vérité et toute la transparence. Je n’accepte pas les mots Honte à la police française » utilisés pour le titre de la vidéo. «Il n’y a pas de place dans la police pour de la violence ou pour des propos qui n’auraient rien à voir avec l’idée que l’on se fait d’une police républicaine. La police doit être irréprochable, l’immense majorité des policiers font un travail difficile et remarquable», a souligné M. Valls.