Ils participent au salon Talentum: Liège Airport

Pour avoir une chance de travailler pour Liege Airport, il faut bien évidemment remplir certaines conditions. « Il faut avoir l’envie de travailler, en sachant que l’aéroport travaille 24 heures sur 24 et que le travail se fait par pause, que ce soit pour les employés ou le personnel ouvrier. Il ne faut donc pas avoir peur de travailler la nuit », explique Luc Partoune. Par ailleurs, pour beaucoup de fonctions, il faut pouvoir parler l’anglais : « Même la personne qui met le carburant dans l’avion doit être capable de parler anglais car elle est en contact direct avec les pilotes », ajoute-t-il, assurant que l’entreprise organise régulièrement des formations dans la langue de Shakespeare pour son personnel.

Equipe, convivialité, respect

Autres qualités requises : l’esprit d’équipe, la convivialité et le respect. « On ne travaille pas chacun dans son coin. On forme une équipe. Et puis, on est Liégeois ! Il y a une bonne ambiance, tout le monde se dit bonjour. C’est important », poursuit le directeur général qui, comme nombre de patrons, travaille énormément. « C’est vrai que je travaille beaucoup et que je voyage beaucoup. Cela me laisse peu de temps libre mais, quand j’en ai, j’en profite pour passer du temps en famille, avec mon épouse et nos six enfants. Je joue aussi au golf ».

Le personnel de Liege Airport habite majoritairement dans la région liégeoise. « Notre top 3, c’est évidemment Liège, Seraing et Grâce-Hollogne, mais nous avons aussi du personnel qui vient de Bruxelles, de Flandre ou de Verviers ». Luc Partoune, pour sa part, habite à Liège. « C’est un atout d’être à son travail en 10 minutes. C’est clairement un élément de bien-être et un vrai « plus » pour la qualité de vie. J’ai fait les navettes vers Bruxelles pendant 10 ans et je plains ceux qui le font à l’heure actuelle. Maintenant, par rapport à l’aéroport, je dirai qu’il y a un vrai manque au niveau du transport en commun entre Liège et Liege Airport. C’est un point à améliorer », conclut-il.

Ce que l’aéroport fait pour l’environnement

« Avec la certification ISO 14001, que nous avons depuis 10 ans, et le permis environnemental de la Wallonie, nous sommes actifs dans des secteurs qui nous concernent : les déchets (quand on fait du cargo, il y en a pas mal), la gestion de l’eau (il y a des eaux de ruissellement, mais aussi du carburant qui s’écoule sur les pistes) ou encore la qualité de l’air (on va installer prochainement des systèmes de mesure) ».

Je veille au bonheur de mon personnel

« En créant des moments de convivialité pour que les gens se sentent bien (deux repas par an avec tout le personnel). On communique beaucoup en interne, notamment via un intranet. Ceci dit, je trouve que c’est fascinant de travailler sur un aéroport et je pense que le personnel le ressent. Ma porte est toujours ouverte et nous sommes très attentifs aux problèmes que notre personnel peut rencontrer (divorce…) ».

Les profils de l’emploi à Liege Airport

Environ 30 pompiers et personnel pour le service d’urgence ; environ 30 refuelers, qui mettent le carburant dans les avions ; environ 15 personnes pour la maintenance, les réparations et la mécanique au garage ; des fonctions plus spécifiques comme les personnes qui enregistrent les vols qui atterrissent ou celles qui s’occupent des services administratifs, du commercial et de la gestion.