Les marchés sont de plus en plus fréquentés mais 32% des stands sont en infraction à cause de l’hygiène

Mais les marchés sont aussi des endroits qui sont contrôlés par l’AFSCA. En 2012, 1.185 inspections ont eu lieu chez 990 commerçants ambulants. Le résultat global est de 68 % de contrôles favorables.

Les non-conformités ont donné lieu à 300 avertissements, 38 procès-verbaux et une fermeture temporaire ainsi que 12 saisies de denrées alimentaires (325 kg de fruits et légumes, 177 kg de poisson et plus de 100 kg d’autres denrées).

Que contrôle-t-on sur les marchés ? On vérifie notamment que les aliments sont bien amenés dans des camions réfrigérés, que les denrées ne sont pas en contact avec le sol, qu’elles sont protégées du soleil, que certaines sont bien réfrigérées tout au long du marché, comme dans un magasin en fait.

L’AFSCA contrôle aussi l’hygiène du personnel.

D’ailleurs, parmi les infractions majeures rencontrées lors des contrôles en 2012, il y avait notamment l’impossibilité de se laver les mains. La législation prévoit en effet que l’ambulant dispose d’un jerrican d’eau, de savon et de papier.

Les autres infractions étaient surtout liées au non-respect de la chaîne du froid et du chaud (pour les poulets rôtis.)

Tous les détails dans les journaux du groupe Sudpresse ce vendredi 30 août ou à consulter via nos éditions numériques.