Des prisonniers américains passés à tabac par des gardiens en Géorgie… Âmes sensibles, s’abstenir! (vidéo+photo)

Il aura fallu deux ans et presque huit mois pour que le GBI, le bureau d’investigation de Géorgie, remette la vidéo du passage à tabac de deux prisonniers à leurs proches.

La nuit du 31 décembre 2010, Kelvin Stevenson et Miguel Jackson sont menottés et tabassés au marteau par deux gardiens d’une prison de l’Etat de Géorgie. Ces actes sont filmés mais le département correctionnel géorgien ferme les yeux et ne sanctionne pas les gardiens. Un membre de la famille d’une des victimes avertie du crime s’obstine et persiste pour que le GBI lui remette ses vidéos. Il y a quelques jours, elle arrive enfin à ses fins et remet la vidéo au célèbre avocat Kenneth Glasgow, spécialisé dans la défense des prisonniers. Maître Glasgow publie la vidéo sur YouTube afin de faire connaître au monde la triste vérité : « Voici comment les êtres que vous aimez sont traités dans les prisons de l’état de Géorgie » explique-t-il et de continuer « Le treizième amendement de notre constitution interdit l’esclavage de tout être humain à l’exception de ceux qui ont commis des crimes… Visiblement, les prisons géorgiennes appliquent cet amendement au pied de la lettre. » En Géorgie, les prisonniers travaillent gratuitement pour leurs établissements pénitentiaires même si à côté de cela, ils peuvent être engagés par des employés privés. L’avocat tient à ouvrir le débat sur le fonctionnement des systèmes d’enfermement dans l’Etat de la Pêche. Déjà en 2010, le 9 décembre plus précisément, des prisonniers avaient manifesté leur mécontentement en refusant de sortir de leurs cellules.

Pour les familles de Kelvin Stevenson et Miguel Jackson, l’important est que justice soit faite et que les gardes responsables de ces crimes soient arrêtés. Malheureusement, leurs visages ne sont pas reconnaissables dans la vidéo : « Nous voulons que cet acte barbare et inhumain soit sanctionné ! »