En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

« Je suis évidemment ravi, nous a expliqué le jeune chef de 28 ans. Mais je dois bien avouer que les demi-finales avaient été plus fortes, plus riches en émotion. C’est sans doute dû à la façon dont la production enregistre le dénouement. On retire le couteau qui signifie la victoire au George V… plusieurs semaines après les épreuves en cuisine ! Le stress et l’énervement ont eu le temps de retomber ! Là, j’y suis allé relax en sachant que quoi qu’il arrive, je n’avais pas raté mon concours. C’était sans adversité et donc beaucoup moins puissant. Mais j’étais heureux de gagner, hein ! En fait, c’était surtout pour mes parents que je l’étais. Les voir fiers, c’est ma plus grande réussite. Vous savez, dans la culture algérienne, les hommes sont très durs avec leurs garçons. Voir mon père me dire merci avec les larmes aux yeux, je ne le reverrai plus jamais de ma vie. Rien que pour ça, je suis évidemment très content. »

Si à l’officialisation de sa victoire, il s’est tourné vers ses parents, Mohamed en a du coup… oublié Sofia, sa femme !

« Elle m’a engueulé. Mais moi, j’étais comme plongé dans un moment irréel… »

Mohamed veut aussi remercier Hélène Darroze qui, pour la 2e fois consécutive, arrive à faire triompher un de ses protégés.

« Au départ, dit-il, j’avoue que c’était compliqué pour moi de tomber avec trois femmes dans mon équipe… Je me suis senti mis de côté, pas à ma place. Mais au fur et à mesure, je restais, les autres étaient éliminées ou changeaient d’équipe. C’est quand il n’y avait plus que moi, que j’ai senti qu’Hélène était à fond avec moi. J’en retiens que c’est une grande dame qui m’a coaché. Elle a réussi à me calmer, elle l’a fait exactement quand il fallait. Je crois qu’avec un homme, ça se serait passé différemment. Pour moi, Hélène Darroze a toujours été de bon conseil. C’est elle aussi qui m’a recadré quand j’avais délégué la sauce à Arnaud par exemple. Elle m’a dit : « Attends, tu es un des meilleurs sur les sauces et tu laisses un autre la faire ? ». Elle m’a sauvé les fesses plus d’une fois. Bon, elle m’a aussi envoyé au feu. Mais au final, c’est comme si c’était ma mère ! »

Ses gains (54.860 €), Mohamed envisage de les consacrer à différents projets, et puis aussi à gâter ses parents « qui n’ont pas trop les moyens », pour tout ce qu’ils ont fait pour lui. Mais avant ça, il y a son éphémère « Manzili », au Jardin des Plantes à Paris, pour lequel il a enfin pu constater l’effet Top Chef. « Carrément la folie », résume-t-il.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

********** **** *********** ***** **** * ********* ** ***** **** ** ** **** **** ** **** **** ****** *** *** ************ ******* ***** **** ******* **** ****** ** ********* ******* **** ***** *** ** ** ****** **** ** ********** ********** ** ************ ** ****** ** ******* *** ******** ** ******** ** ****** **** ********* ******** ****** *** ********* ** ************** ** ****** ** *************** *** ** ** ***** ** *************** **** ***** **** ***** ***** ** ******* *** **** ******* ******* ** ********* *** ***** *** ********* ********** **** ********** ** **** ******** ***** ********* **** ********** ******* ** ******* *********** ** ***** ********** ******* **** *** ******* *** ** *********** *** **** ****** ******* ** **** ****** ********** **** ****** **** ** ******* ************ *** ****** **** ***** **** **** ***** ********* **** *** ***** ** **** ***** **** *** ****** *** ***** ** ** ** ******** **** ****** ** ** **** **** *** **** **** ** **** *********** ***** ****************

** ** ******************* ** ** ********* ** ******* ******* **** *** ******** ******* ** * ** ******* ******* ****** ** ************

************ ***** ********** **** **** ********** ***** ******* **** ** ****** ******************

******* **** ***** ********* ******** ******* **** **** ** ** **** ************* ****** ** ***** ********* ** ** *** ***********

********** ******** ******* ********* *** ********** ********** **** *** ** ****** **** ***** ****** **** *** ********** ** ** **** ***** *** ** ******* *** ** ** ****** **** ** *** ** ** ******* ** ******** *** ****** ******** *********** ** *********** ************ ******* ***** ** ***** ***** **** *** **** *** ****** ***** ************* ****** ** **** **** **** ****** ******* *** ******* *** ****** **** *** ***** ******** **** * ******* ** ** ******* **** ***** **** ********** ***** ** ******** ** ***** ********* ** ****** *** ** ****** ****** ************** **** **** ******** ******* * ******** ***** ** *** ******** ******* **** ***** *** ***** ******** ***** ********* ********** ** ***** ** ****** *** ******** **** ***** ********** **************** ** ** ** *** ********* *** *** ****** ** ** ******* ** ***** ** ********************* **** ***** ****** *** ****** **** ******* ***** **** **** ***** ***** ******* ** **** **** ** ****** ******* ***** ** ********** ** ********************

*** ***** ****************** ******* ******** ** *** ********* ** *********** ******** ** **** ***** ** ****** *** ******* *********** ******* *** **** *** *************** **** **** ** ******** *** **** **** **** **** ***** **** ** * * *** *********** ************************ ** ****** *** ******* ** ****** **** ****** ** * ***** ** ********* ********* *** ***** ****************** ** ************** *************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles