Basket: Riddick quitte les Spirou et fera ses adieux le 24 septembre

Pivot américain de 2m08 passé par Paris, Dijon ou le Vénézuéla, Andre Riddick était arrivé presque par hasard dans le Pays Noir en 2002. Capitaine de l’équipe, il était, il est vrai, devenu en quelque sorte le chouchou du Spiroudôme. Dans ces conditions, tant pour le club que pour le joueur, la décision d’arrêter la collaboration n’était pas facile à prendre. Une solution intermédiaire a longtemps été à l’étude. À savoir qu’Andre Riddick demeure aux Etats-Unis quelques mois supplémentaires, le temps notamment de la rentrée des classes de ses enfants, et qu’il rejoigne le groupe plus tard dans la saison, sous forme de joker. Mais cela n’était sans doute l’idéal pour aucune des parties.

Le « Marsupilami » a donc repris des cours dans les assurances et s’est décidé à tourner une page importante de sa vie. Mais cela ne pouvait se faire sans des adieux dignes des services qu’il a rendus au Spirou. Le 24 septembre, face au prestigieux Maccabi Tel-Aviv au Spiroudôme, il sera fêté comme il le mérite…