La pelouse de Buckingham Palace servira de cadre pour un match de foot historique

C’est le Prince William, président honoraire de la FA et fan d’Aston Villa, qui a réussi à convaincre sa mère, la reine Elizabeth II, d’ouvrir les grilles de son palais à deux des plus anciennes équipes amateurs du Royaume.

Barry Madigan, le président de Polytechnic FC, un de ces deux clubs londoniens à pouvoir fouler la pelouse royale, s’est déclaré «absolument abasourdi» par la nouvelle. Ses hommes seront opposés au Civil Service FC qui, comme la FA, fête ses 150 ans d’existence et constitue le dernier club encore debout sur les onze à avoir fondé la Football Association dans un pub de Londres en 1863.

L’idée de ce match royal est de rendre hommage au football amateur et aux volontaires à travers le pays, dont 150 recevront une médailles des mains du Prince William, qui n’hésiterait pas à chausser lui-même les crampons à l’occasion.

Pour s’occuper de la pelouse, habituellement dévolue aux garden parties, les jardiniers de la reine vont recevoir un renfort de choix en la personne de Tony Stones qui s’occupe toute l’année du gazon de Wembley. Ensemble, ils vont couper le gazon à une hauteur de 27 millimètres, monter les buts et tracer les lignes de jeu dans le jardin d’une superficie de 1,6 hectares.