En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Le conseil communal de Thuin a approuvé mardi à l’unanimité le compte 2020 du CPAS qui s’est clôturé sur un boni à l’exercice propre de 326.871 €. « En matière de personnel, nous n’avons dépensé que 6.171.000 € sur 6.293.000 € prévus au budget, soit une économie de 121.744 € (1,9 %). Cela s’explique par le non-remplacement et le non-engagement de personnel. En matière de frais de fonctionnement, on a dépensé 1.485.000 € sur un budget de 1.742.000 €, soit une économie de 14,7 %. Le confinement a entraîné une baisse des frais de réceptions, de formations, de téléphonie, d’acquisition de matériel informatique même si on a loué des PC pour le télétravail. On a économisé 6.653 € de frais de formation et 14.175 € en frais de déplacement, huile et carburant. », a détaillé Vincent Crampont, le président du CPAS.

Services au ralenti

Au service social, 27.500 € n’ont pas été dépensés en Revenu d’intégration, sur un budget de 1.640.000 € (1,56 %). « Il s’agit d’une erreur d’appréciation » a commenté M. Crampont.

Pour l’aide sociale (en espèces, en nature, transports, hospitalisation, loyers) 50.057 € n’ont pas été dépensés. « Première hypothèse : les bénéficiaires ont reçu 50 € supplémentaires par mois (soit 59.000 € au total). Autre explication : durant le confinement, les bénéficiaires ont eu moins de dépenses en transports, déménagements, soins de santé, festivités, sorties. Les aides alimentaires ont été basculées sur les aides Covid et représentent 5.350 € sur 6.000 € », détaille le président.

En ce qui concerne le revenu d’intégration complémentaire, le CPAS a distribué 16.566 € sur 7 mois en 2020 pour le Covid, entre autres à un nouveau public touché par la crise, alors que le Fédéral lui a accordé une enveloppe de 125.000 €. « Heureusement on peut utiliser cet argent en 2021 et on l’espère encore en 2022 », a dit M. Crampont. Le CPAS a aussi constaté un ralentissement de l’insertion socioprofessionnelle. « Les différentes aides Covid nous ont apporté 127.766 € au lieu de 35.553 €, ce qui a évidemment un impact clair sur le boni du compte. », a précisé Vincent Crampont.

Economies à la maison de repos

La maison de repos a réalisé une baisse de dépenses de 79.033 € à cause de la crise sanitaire. Quelque 99.750 € n’ont pas été dépensés en frais de fonctionnement. Par exemple, un marché pour remplacer les vêtements de travail a été reporté. Mais, des dépenses extraordinaires ont dû être effectuées pour acheter du matériel de protection contre l’épidémie.

Parallèlement, les recettes ont aussi diminué à cause du Covid. Les recettes d’hébergement ont fondu de 31.000 € à cause de la non-occupation des lits. « Pendant la 2ème vague, nous avons dû laisser des lits vacants pour pouvoir mettre éventuellement des résidents à l’isolement. À cause du confinement, des activités qui habituellement génèrent des revenus ont été supprimées : repas de visiteurs, repas pour la Saint-Roch, tour de la Région wallonne… »

En revanche, la distribution de repas à domicile a connu une hausse des recettes : 69.000 €, avec un boni de 14.000 €.

Aides Covid

La maison de repos a reçu un subside de 1.050 €/lit pour la crise Covid, soit 115.000 € au total, ce qui a largement contribué au boni de 127.500 €.

« Le boni global s’élève à 326 871 € à l’exercice propre, alors qu’en 2019 nous étions en mali. Cela s’explique à la fois par la crise sanitaire, par une bonne gestion et par les aides Covid du Fédéral de 163.000 € pour l’aide sociale et 87.750 € pour la maison de repos. Mais ces subsides ont été versés en 2020, alors que l’essentiel des dépenses n’interviendra qu’en 2021 et 2022. On espère pouvoir encore utiliser ces aides en 2022, sinon on devra rendre cet argent. Il faut donc rester très prudent », a conclu le président.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Le conseil communal de Thuin a approuvé mardi à l’unanimité le compte 2020 du CPAS qui s’est clôturé sur un boni à l’exercice propre de 326.871 €. « En matière de personnel, nous n’avons dépensé que 6.171.000 € sur 6.293.000 € prévus au budget, soit une économie de 121.744 € (1,9 %). Cela s’explique par le non-remplacement et le non-engagement de personnel. En matière de frais de fonctionnement, on a dépensé 1.485.000 € sur un budget de 1.742.000 €, soit une économie de 14,7 %.

** ******* ******* ****** *** ******* *** ***** ********** ** ****** ***************** *** ** ****** ** ********* *** ************** ********** ******** ******* ****** ************************* * ********* ** *********

**** ******** ******* *** ********* ** ******* *********** **************** ******* ****** *** ******* *** ***** *********** ***************** ***************** *** *************** *** ***** ** *** **************** *** **** ***** ****** *** ** ******* ***** ****************** ****** ** ************ *** *************** *** ** ***** ** ********* ** *********** **************** ***** ** ******* ************ ******** *** ***** ************ *** ***** ********** *** *** ***** ***** ** ************* ***** *** *** ***** ************ ********* ** ***********

** ** *** ******** ** ****** **************** **************** ** **** * ********** ****** *** *** * **** ** **** **** ** ****** ***** ****** ** ** ******* ****** ******* *** ** ****** ***** *** ** ********* *** * ******** *** ********* ** ******* **** ******************** ** **** ******** *** ****** ** **** ** ** *********** ****** ** ************* * *** ** ********* ** **** * ***** ********* ** ************** ** ************* ********************* *********** ************ ***** ***** **** *** ******** ******* *** ** **** ** ****** **** ** *** * *********** ** ****** ***** *** ** **** ** **************** * ********* ******* *********

********* ** ** ****** ** *****

** ****** ** ***** * ********* *** ****** ** ********* ** ****** *** ** ***** ** ** ***** ********** ******* ****** *** ******* *** ***** ********** ** ***** ** *************** *** ******** ** ******* **** ********* *** ********** ** ******* * ***** ********* ***** *** ********* *************** *** *** ***** *********** **** ******* ** ********* ** ********** ****** ***************

*************** *** ******** *** ***** ******** ** ***** ** ****** *** ******** **************** *** ***** ** ****** *** ** ***** ** ** ************** *** ***** *************** ** ***** ****** **** ***** *** ******* *** **** ******* **** ******* ****** *************** *** ********** ** ************** ** ***** ** ************ *** ********** *** ************** ********** *** ******* *** ***** ****************** ***** ** ********** ***** **** ** *********** **** ** ** ******* *******************

** ********* ** ************ ** ***** ** ******** * ***** *** ****** *** *************** ****** **** **** ** **** ** ****** ****

***** *****

** ****** ** ***** * ***** ** ******* ** ***** ******* **** ** ***** ****** **** ******* *** ** ****** ** *** * ********* ********** ** **** ** ******* ****

********** **** ****** *********** ** *** *** *** ** ************ ******* ***** ******* **** **** ******* ** ***** **** ************ ** ** **** *** ** ***** ********** *** *** ***** ******* ** *** *** ***** ***** ** ********* ** ******* *** **** ******** ******* ** ****** *** **** ** ****** ** ****** **** *** ******** *** ***** ******* ** ***** ***** *** ************* *** ********* **************** ******* **** ** ***** ** ******* ******* ****** ******** *** ***** ** ***** ***** ** ***** ****** *** ******* ** **** **** ****** ***** **************** * ****** ** ***********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles