En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Cela fait déjà 20 ans que le sac bleu PMC a été introduit en Belgique. Jusqu’à présent, seuls les bouteilles et les flacons en plastique, les emballages métalliques et les cartons à boisson étaient autorisés dans le sac PMC. À partir du 1er juillet, presque tous les emballages ménagers en plastique y seront également acceptés : pots de yaourt, barquettes de beurre, barquettes de fromages ou de salaisons, sacs, sachets (par exemple de chips) et films plastiques, pots de fleur, tubes de dentifrice, tubes et pots de produits cosmétiques. Il faudra seulement veiller à retirer les films plastiques qui servent de couvercle aux barquettes, et les mettre séparément dans le sac bleu.

Encore interdit

Ce qui reste interdit dans le nouveau sac bleu : les emballages composés d’une couche de film plastique et d’une couche de film en aluminium ne pouvant pas être séparés comme certaines pochettes de boissons, de compote ou de nourriture humide pour animaux, tous les emballages avec un bouchon de sécurité enfant, les emballages avec au moins un pictogramme de produits dangereux, les emballages d’huile de moteur, de pesticides et les tubes de silicone, les grands récipients de plus de 8 litres, la frigolite et les objets en plastique dur comme les bols, les seaux, les gamelles, les arrosoirs, etc.

Moins 8 KG/habitant de déchets résiduels

Grâce aux nouvelles technologies, il est désormais possible de recycler presque tous les emballages ménagers en plastique, ce qui est bénéfique pour l’environnement et aussi pour le porte-monnaie des consommateurs. Ce tri plus poussé permettra à chacun d’alléger son conteneur à puce gris dont le contenu est brûlé en incinérateur. Grâce au nouveau sac PMC, vous aurez beaucoup moins de déchets résiduels : jusqu’à 8 kg d’emballages supplémentaires par habitant iront dans le sac bleu chaque année.

Anciens sacs bleus encore valables

Si vous avez une réserve d’anciens sacs bleus, aucun problème : ils restent valables indéfiniment. Vous pourrez les utiliser jusqu’au dernier et les remplir à partir du 1er juillet avec une gamme plus large de plastiques. Les nouveaux sacs bleus seront vendus au même prix que les anciens.

L’intercommunale Tibi a lancé à titre expérimental le nouveau sac bleu à Namur, Aiseau-Presles et Farciennes en octobre 2019. Le contenu des sacs bleus est trié au centre de tri Valtris qui est en train de grandir pour atteindre la capacité de traiter les résidus plastiques de 1,5 million de ménages (du Brabant wallon, de Namur et de la région de Charleroi) fin 2021.

Les communes de Charleroi, Courcelles, Les Bons Villers, Fleurus, Pont-à-Celles, Anderlues, Fontaine-l’Evêque, Montigny-le-Tilleul, Ham-sur-Heure/Nalinnes, Gerpinnes et Châtelet passent donc à la collecte des nouveaux sacs bleus ce 1er juillet. À la fin de l’année 2021, tous les Belges pourront utiliser le nouveau sac bleu.

Toutes les infos sur cette nouvelle étape du tri sélectif sont sur www.lenouveausacbleu.be

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Cela fait déjà 20 ans que le sac bleu PMC a été introduit en Belgique. Jusqu’à présent, seuls les bouteilles et les flacons en plastique, les emballages métalliques et les cartons à boisson étaient autorisés dans le sac PMC.

** *** ***** ******** **** ** ******* *** **** * *** ********** ********* ******* ****** ** **** ********* ** ******* ****** ** **** ** ********* ** ******* *** ***** ********* ***** ********* ********* ** ********* ** ******* ** ** ********** ****** **** ******** **** *** ********** **** ** ******* ** ********** ******* *** ********** **** ** ***** ** *********** ** ******** ********** *** ********** ********* ** ******* ** ********** ** *** ***** ** ********* *** ****** *********** ** **** ** * ******* ** ********* ** *** ****** ** ********* *** ***** *** ***** *** ****** *** ********* *** ********** ****

***** * *********** ** ******** **********

****** *** ********* ************* ** *** ********** ******** ** ******** ******* **** *** ********** ********* ** ********** ** *** *** *********** **** ***************** ** ***** **** ** ************* *** ************** ** *** **** ******* ********* ** ****** ************ *** ********* ** **** **** **** ** ******* *** ******* ** ************** ****** ** ******* *** **** **** ***** ******** ***** ** ******** ********** * ********** * ** ************** **************** *** ******** ***** **** ** *** **** ****** *******

******* **** ***** ****** ********

** **** **** *** ******** *********** **** ****** ***** ********* * *** ******* ******** ************** **** ******* *** ******** ********** ******* ** *** ******* ** ****** ** *** ******* **** *** ***** **** ***** ** *********** *** ******** **** ***** ****** ****** ** ***** **** *** *** ********

****************** **** * ****** ** ***** ************* ** ******* *** **** ** ****** ************** ** ********** ** ******* ***** ** ******* *** **** ***** *** ***** ** ****** ** *** ******* *** *** ** ***** ** ******* **** ********* ** ********* ** ******* *** ******** ********** ** *** ******* ** ******** *** ******* ******* ** ***** ** ** ** ******* ** ********** *** *****

*** ******** ** ********** *********** *** **** ******** ******** *************** ********** ********************* ******************** *********************** ********* ** ********* ******* **** ** ** ******** *** ******** **** ***** ** *** ******** ** ** *** ** ********** ***** **** *** ****** ******** ******** ** ******* *** *****

****** *** ***** *** ***** ******** ****** ** *** ********* **** *** ***********************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles