Dominique D’Onofrio (Metz) de retour au RFC Sérésien, où l’on parle de la reprise de matricule de... Boussu-Dour

Et, même si on n’en est pas encore là, tout est mis en place pour professionnaliser le club. Vendredi, les membres du conseil d’administration de l’asbl « école des jeunes » et ceux de l’asbl « équipe première » ont démissionné pour faire place à un nouveau conseil d’administration prêt à tirer le club vers les sommets.

Le nouveau président du RFC Sérésien est l’homme d’affaires liégeois Mario Franchi. « J’ai de suite adhéré au challenge que m’a proposé Bernard Serin », explique-t-il. « Seraing mérite un club de haut niveau et il y a place pour deux grands clubs ici à Liège. » À ses côtés, on retrouvera Jérôme Geenen au poste d’administrateur délégué, un jeune avocat pénaliste.

Siégeront aussi au conseil d’administration : Frédéric Leidgens (ancien directeur commercial du Standard) qui prendra en charge l’aspect commercial et communication du club, Pascal Mackels (directeur de cabinet du bourgmestre Alain Mathot) qui sera le lien avec la Ville et gérera les installations, Christophe Todaro (comptable fiscaliste de formation), René Franceschetti (déjà administrateur du FC Metz), Patrick Razurel (actif au FC Metz, il est également directeur général du groupe et membre du conseil d’administration de la LFP) et enfin Jean-Marie Detilloux (correspondant qualifié du club sérésien). Quant à Vicent Ciccarella, il devrait bientôt devenir directeur sportif. Pas de doute, voilà le club armé pour remplir tous ses objectifs et le CA va de suite se mettre au travail car tout reste à faire. « L’arrivée de Bernard Serin est une opportunité extraordinaire pour le club de Seraing », explique le bourgmestre Alain Mathot. « C’est l’occasion de rentrer dans un groupe international, ce qui constitue aussi un plus pour notre école des jeunes qui figure déjà dans le top 3 de la région liégeoise. Attention, la volonté de faire un club français en Belgique n’est pas présente. Pour l’instant, les installations restent d’ailleurs propriété de la Ville. »