En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil

Le cdH luxembourgeois se mobilise autour de l’éolien: «non à l’anarchie des projets!»

Le cdH Luxembourgeois a décidé de se mobiliser sur les enjeux qui gravitent autour de l’éolien. Les humanistes luxembourgeois estiment que le développement éolien anarchique et non maîtrisé, tel qu’il peut parfois se présenter aujourd’hui, n’est plus acceptable, car il a pour conséquence d’induire des incidences néfastes sur les plans humain, sanitaire, économique, agricole, paysager, patrimonial et environnemental.

« Depuis plusieurs mois, la préoccupation des mandataires cdH de la Province du Luxembourg autour des enjeux du développement éolien va croissante et les amène à y réserver une réflexion commune », explique le parti dans un communiqué.

Les projets se multiplient

Particularité du territoire rural et venteux de la Province du Luxembourg : celui-ci est spécialement prisé par les promoteurs privés du développement éolien, qui multiplient leurs projets dans les communes luxembourgeoises. « Quelques chiffres parlants pour illustrer cette tendance confirmée : à ce stade, 11 mâts à Saint-Ode, 13 à Bastogne, 5 à Gouvy, 6 à Messancy, 3 à Arlon, et pour demain, 24 éoliennes sont en en cours d’instruction en première instance à Vaux-sur-Sûre, Paliseul, Libin, Arlon, Neufchâteau, Houffalize et à nouveau Sainte-Ode, 2 éoliennes en cours d’instruction en recours (Aubange et Messancy), 22 éoliennes dont les dossiers sont pendants devant le conseil d’Etat et enfin 3 dossiers pour un total de 11 éoliennes sont en cours d’instruction. À cette liste, il faut ajouter les dossiers pour lesquels une étude d’incidence a été lancée », énumère le cdH luxembourgeois.

« Aujourd’hui, les nombreuses questions sans réponses que pose ce développement de plus en plus anarchique réclament l’attention soutenue des mandataires locaux car elles inquiètent tant les riverains des projets que l’ensemble des citoyens : protection de la biodiversité, pollution lumineuse, pollution sonore, pollution visuelle, la création des chemins d’accès, incidences sur les couloirs de migration, étanchéification des sols, recyclage de l’éolienne et du béton, effets sur la nature, la santé et le bien-être ou perte de valeur pour le bâti ».

Encourager la supracommunalité

Le cdH luxembourgeois estime donc qu’une réflexion territoriale globale des autorités wallonnes est urgente et indispensable. Pour éviter des dérives incontrôlées, il propose un ensemble de balises, comme l’établissement d’une planification territoriale du développement éolien en Wallonie et en province de Luxembourg, encourager et favoriser la supracommunalité dans la mise en œuvre des projets d’installations de production des énergies renouvelables ; mettre en place un dialogue construit et permanent entre mandataires locaux et Gouvernement wallon ou encore réviser la Pax Eolienica qui fixe les 15 mesures phares pour soutenir et encadrer le développement éolien.

« La mise en place d’une réflexion territoriale portant sur tous les enjeux et le respect des balises sont un préalable indispensable à la poursuite du développement éolien en Province du Luxembourg », estime le cdH luxembourgeois, qui dit poursuivre sa réflexion sur une vision globale de développement des énergies renouvelables en province de Luxembourg, qui va bien au-delà de l’éolien.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo