En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

Toutes les forces sont mobilisées pour faire face à ces intempéries historiques qui secouent le pays. Depuis le début des inondations, la Protection Civile de Crisnée ne ménage pas ses efforts. « Il y a beaucoup d’appels. La ligne est saturée. On a envoyé des équipes toute la nuit. Ici, c’est du 24h/24 », nous explique un membre du personnel.

Ce jeudi matin, une dizaine d’hommes étaient sur le terrain dans la région de Theux, particulièrement sinistrée. La priorité : secourir les personnes. « Les équipes sont mobiles dans cette région. On travaille en coordination avec les pompiers pour le secours aux personnes et le pompage ».

Des interventions de grande ampleur

Les deux unités de la Protection Civile, à savoir l’unité de Crisnée en Hesbaye et celle de Brasschaat au nord d’Anvers, ont appelé des volontaires en renfort. Car outre la région verviétoise, d’autres localités, principalement à l’est du pays, ont cruellement besoin de secours.

« Sur le terrain sont notamment présentes une équipe avec des pompes à boue (à Mol), une équipe chargée de colmater une digue (à Chaudfontaine), une équipe pour le remplissage de sacs de sable (à Hasselt) et une équipe FRUB (Flood Rescue Using Boats) pour le sauvetage de personnes en zones inondées (à Theux) », indique le SPF Intérieur dans un communiqué. À noter que les plongeurs de Brasschaat sont également mobilisés à Theux.

« La Protection Civile reste sur le qui-vive et prête à intervenir avec d’autres moyens si nécessaire », conclut le communiqué.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

****** *** ****** **** *********** **** ***** **** ** *** ************ *********** *** ******** ** ***** ****** ** ****** *** ************ ** ********** ****** ** ******** ** ******* *** *** ******** ** ** * * ******** *********** ** ***** *** ********* ** * ******* *** ******** ***** ** ***** **** ******* ** ****** *** **** ******** ** ****** ** **********

** ***** ****** *** ******* ********** ******** *** ** ******* **** ** ******* ** ****** ***************** *********** ** ********* * ******** *** ********** ** *** ******** **** ******* **** ***** ******** ** ********* ** ************ **** *** ******** **** ** ******* *** ********* ** ** ******* ***

*** ************* ** ****** *******

*** **** ******* ** ** ********** ******* ** ****** ********** ** ******** ** ******* ** ***** ** ********** ** **** *********** *** ******* *** *********** ** ******** *** ***** ** ******* ************* ********** *********** ************** ** ******* ** ***** *** *********** ****** ** ********

** *** ** ******* **** ********* ********** *** ******* **** *** ****** ** **** *** ***** *** ******* ******** ** ******** *** ***** *** *************** *** ******* **** ** *********** ** **** ** ***** *** ******** ** *** ******* **** ****** ****** ***** ****** **** ** ********* ** ********* ** ***** ********* *** ****** *** ******* ** *** ********** **** ** ************ ** ***** *** *** ********* ** ********** **** ********** ********** ** ******

** ** ********** ****** ***** *** ** ******** ** ****** ** ********** **** ********** ****** ** *********** *** ******* ** ************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles