En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil

Le canal Charleroi-Bruxelles et le bassin de la Haine sous étroite surveillance

Cinq cours d’eau en Hainaut sont sous étroite surveillance à cause d’un risque de crue, a indiqué jeudi soir le gouverneur de la province de Hainaut, Tommy Leclercq, dans le cadre de la situation causée par les intempéries et gérée en phase fédérale depuis 14h30. Il s’agit de l’Eau d’Heure, l’Eau Blanche, la Haute Sambre et ses affluents, la Basse Sambre et ses affluents, la Senne et le Canal de Charleroi-Bruxelles.

La phase provinciale d’urgence a été déclenchée jeudi, selon la communication de la province vers 15h30. Celle-ci précisait encore qu’à ce stade deux camps de jeunesse avaient été évacués dans la Botte du Hainaut.

Ce jeudi soir, La zone de secours Hainaut-Est, couvrant la région du grand Charleroi et le sud du Hainaut, était la plus sollicitée des trois zones hainuyères. De nombreux pompages étaient effectués, ainsi que des évacuations de riverains, notamment, à Châtelet, Bouffioulx, Fleurus, Gerpinnes ou encore Aiseau.

La situation semblait maitrisée en début de soirée, bien que quelques débordements ou inondations avaient encore lieu, notamment, dans la commune de Braine-le-Comte. La situation est suivie de près par l’ensemble des services.

Les instances provinciales ont encore précisé que la zone de secours Wallonie Picarde n’était pas impactée par la situation.

La tendance est à la stabilisation

Ce vendredi, la tendance est à la baisse ou à la stabilisation pour de multiples cours d’eau ayant atteint des seuils de crues inouïs en Wallonie, selon une mise à jour de l’état des eaux en Wallonie réalisée vers 07h00, par la direction générale opérationnelle des voies hydrauliques wallonnes.

Dans les provinces de Hainaut et du Brabant wallon, les niveaux sont toujours orientés à la hausse pour la Senne et ses affluents. Le maximum est attendu en cours de matinée.

Sur le canal Bruxelles-Charleroi en revanche, le niveau des flots est à la baisse et la tendance devrait se poursuivre dans la matinée.

Le bassin de la Haine est aussi entré en phase d’alerte en province de Hainaut, sur les communes de Honnelles, La Louvière, Le Roeulx et Mons. Les niveaux maximums sont atteints en certains endroits ou sont toutefois en phase de stabilisation.

En dépit des constats plus optimistes, la majeure partie du territoire wallon reste placé en alerte de crue par la direction générale opérationnelle des voies hydrauliques wallonnes.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo