Condamné à 20 ans après avoir gardé une jeune femme captive comme esclave sexuelle pendant 6 ans

Edward Bagley (46) doit répondre de 11 chefs d’accusations fédérales l’accusant d’avoir incité une jeune fille mineure d’âge d’être son esclave sexuelle, de l’avoir torturé et mutilé, d’avoir également permis à d’autres personnes de regarder et de participer aux séances de tortures relate le Huffington Post dans ses colonnes aujourd’hui.

En janvier dernier il avait plaidé coupable face à une accusation d’utilisation de facilités inter-États pour inciter un mineur à adopter un comportement sexuel illégal.

Bagley a accepté la peine de prison de 20 ans dans le cadre d’un arrangement avec sa victime afin que celle-ci ne revive son calvaire en public. «  Même si Ed a plaidé coupable, il n’a toujours pas dit la vérité » a déclaré la jeune femme au tribunal.

Les procureurs ont déclaré que Bagley et sa femme Marylin avaient recruté la jeunne femme pour vivre avec eux dans leur caravane fin 2002 pour en faire leur esclave sexuelle. Pour leur défense, les Bagley ont insisté sur le fait qu’ils n’avaient pas eu de relations sexuelles avec elle avant ses 18 ans et que ces actes souvent extrêmes étaient consentants.

«  Je n’avais aucune idée qu’il allait faire ces choses toutes les nuits », a déclaré la victime au tribunal, « … ça a mal commencé et c’est devenu pire en pire chaque jour. » Elle a notamment décrit à la cour comment Bagley lui a d’abord fait voir des vidéos dans lesquelles des gens pratiquaient l’esclavage, la domination, et le sadomasochisme et qu’il lui a dit que cela était amusant. Le jour de ses 18 ans elle a signé un contrat signifiant qu’elle devenait l’esclave sexuelle à vie de Bagley.

Dans le cadre de sa peine, Bagley a accepté de payer environ 123.000 dollars pour les futures consultations et soins médicaux que la jeune femme - aujourd’hui 27 ans - devrait recevoir.

L’affaire a éclaté en 2009 alors que la jeune femme à l’époque âgée de 27 ans venait d’être hospitalisée. Beth Philips alors procureur en charge du dossier a déclaré n’avoir jamais connu de plus horrible dossier dans son district.

Deux autres hommes ont également été condamnés dans cette affaire mercredi : Bradley Cook et Dennis Henry.

Cook (34 ans) de Saint-Louis a été condamné à une peine de 20 ans et doit payer 123.000 $ en dédommagement. Il a plaidé coupable en décembre 2011 à une accusation de trafic sexuel par la force, la fraude ou la coercition.

Henry (53 ans) ancien maître de poste dans le Nevada, a plaidé coupable en mars 2011 de participation à un complot, de trafic sexuel et de transport de la victime à travers les lignes de l’Etat pour activité sexuelle. Sur les six accusés, il est le seul dont le contrat plaidoyer n’a pas précisé une peine de prison. Il a été condamné à 10 ans et 123.000 $ de dédommagement. Une fois sa peine purgée il sera remis en liberté surveillée à vie.

Marilyn Bagley et deux autres accusés (Michael Stokes et James Noel) – seront condamnés ce jeudi.