La fraude a coûté plus de 16 millions d’euros aux transports en commun en 2012

La Stib affiche un taux de fraude apparent de 4,5%, soit le plus élevé des sociétés de transport en commun. Ce taux apparent est cependant bien en-deça du taux réel, puisque 12 à 15% des voyageurs se déclarent en infraction dans les enquêtes.

Pour les TEC wallons, ce taux de fraude apparent est de 0,95% et engendre un manque à gagner de 1,2 millions d’euros. En Flandre, De Lijn avance un taux de fraude de près de 3% qui lui a fait perdre 4,29 millions d’euros en 2012, selon L’Echo.