Conflit en Syrie: Didier Reynders se réjouit de l’accord entre Russie et USA

«Ce plan très ambitieux, qui prévoit une neutralisation totale de l’arsenal chimique syrien en moins d’un an est inédit de par son ampleur», souligne le ministre, qui «se réjouit de constater que lorsque la communauté internationale, au premier rang desquels les membres permanents du Conseil de Sécurité, unissent leurs efforts, des solutions constructives peuvent être trouvées».

Didier Reynders espère que «ce nouvel esprit de coopération permettra maintenant d’également progresser dans la recherche d’une solution politique au conflit et que le processus Genève 2 pourra être lancé rapidement».