Ryan Norman ne sait pas marcher, parler ou se nourrir mais il doit prouver qu’il est bien handicapé

Dans le Daily Mail, sa mère Ceneta raconte que les aides de l’Etat quant aux soins de santé de Ryan se sont automatiquement arrêtées le 1er septembre dernier, pour le 20e anniversaire de son fils. Elle doit désormais attendre plusieurs semaines avant de pouvoir prouver, devant témoin et avec les documents nécessaires, que son fils est bien handicapé et ne peut marcher, parler ou se nourrir.

Ryan Norman a en fait souffert d’une méningite à l’âge de 4 mois, qui lui a laissé de graves séquelles au cerveau. « À l’hôpital, ils ont dit que c’était un petit miracle » qu’il survive à cette maladie, explique Ceneta. Depuis, cette mère de trois enfants fait tout pour que son aîné puisse vivre correctement, malgré les difficultés qu’il peut avoir.

Les autorités britanniques expliquent de leur côté que les « besoins d’un enfant ou d’un adulte sont différents et doivent donc être analysés avant de pouvoir distribuer ces aides ». Ceneta est désespérée et se demande quand cette situation s’arrangera alors que les bureaux qui s’occupent des cas de l’enfance et ceux qui s’occupent des adultes « ne cessent de se rejeter la faute ».

Ceneta Norman a donc lancé un appel pour aider son fils, en espérant que les aides soient enfin assurées sous peu.