Ligue des Champions: Mitrovic-Suarez-Acheampong, l’attaque anderlechtoise est parée pour affronter Benfica (sondage)

L’homme qui valait cinq millions d’euros vaut donc bien son prix : John van den Brom, entraîneur d’Anderlecht, peut être heureux de cette trouvaille serbe qui a déjà convaincu tout le public anderlechtois de son talent. Véritable attaquant, doté d’un sens du but remarquable, Mitrovic a également affiché un sens du collectif qui a mené le Sporting à la victoire, ce samedi contre Malines. Avec Matias Suarez, il n’a rien manqué.

« On a tout de suite vu qu’il avait une classe de plus que les autres », disait Sacha Kljestan à l’issue de la rencontre. « En l’espace de deux rencontres, il a épaté la galerie et séduit tous les observateurs. Il sait garder le ballon, il pèse sur la défense adverse et a un énorme sens du but. Maintenant ça va être à lui de prouver en Ligue des champions qu’il a le haut niveau. »

Mitrovic a donc la pression sur les épaules : il sera normalement bien titulaire contre le Benfica Lisbonne mais aura-t-il la même aisance devant les filets adverses ? Ce sera en tout cas un tout autre niveau. « C’est vrai, on ne jouera pas contre les Portugais chez eux comme on a affronté Malines chez nous », lançait justement John van den Brom.

Mais l’international serbe a déjà l’expérience des grands rendez-vous par ses trois premières rencontres sous le maillot serbe ou, avec le Partizan Belgrade, en Europa League la saison dernière. Ce mardi, il devra encore être un ton au-dessus et confirmer sa bonne entente avec Suarez. Au risque d’autant décevoir qu’il n’a impressionné face à Malines…

Et puis, Anderlecht ne manque pas de solution offensive pour assurer le spectacle. Outre le duo Suarez-Mitrovic, Anderlecht dispose également de la pépite ghanéenne, Frank Acheampong, et du jeune Diablotin Massimo Bruno. Avec ces quatre éléments, la moyenne de l’attaque anderlechtoise ne grimpe qu’à 21 ans mais quelle vigueur ! Les quatre éléments semblent parfaitement adaptés à la Jupiler Pro League et n’ont certainement pas de moindres qualités pour jouer en Ligue des Champions. « Vitesse, créativité et efficacité : notre attaque est très forte », assure ainsi Sacha Kljestan. Au Portugal, ces trois qualités seront nécessaires pour assurer le parcours anderlechtois en C1 !