«Un policier qui fait l’amour ou va se chercher un café durant son service, c’est pareil», conclut un juge britannique

En 2010, Shaun Jenkins, trente-six ans, est surpris en train de faire l’amour à sa maîtresse dans son véhicule de fonction alors qu’il est en service, rapporte le Daily Mail. En 2011, il est inculpé mais est aujourd’hui acquitté. Pour le juge qui s’occupe de son affaire, lorsqu’on est policier, « faire l’amour ou aller s’acheter une tasse de thé pendant son service, c’est pareil ». Le juge britannique rend sa plaque et son arme à Shaun Jenkins qui, avant d’être sanctionné pour ces faits, avait été récompensé à plusieurs reprises pour son courage.

Pour le juge, Jenkins n’a en aucun cas mis en danger la sécurité publique puisqu’il était dans son véhicule. Il pouvait entendre la radio, intervenir rapidement si besoin, et surtout il portait toujours la ceinture dans laquelle était rangée son arme de service au moment de ses batifolages, il pouvait donc l’atteindre rapidement et l’avait toujours sous contrôle.

Les faits remontent à 2010. Alors qu’il était en patrouille avec un collègue, il s’arrête au domicile de sa maîtresse, une femme mariée, et l’a fait monter dans son véhicule. Pendant leurs quarante minutes d’ébats, son collègue attendait... posté à côté de la voiture  !