En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

« Par rapport à Pepinster ou Verviers, nous n’avons rien subi de dramatique, mais les dégâts causés par les inondations au domaine public sont tout de même importants, introduit la bourgmestre de Marchin Marianne Compère. Et nous sommes logés à la même enseigne que tout le monde, à présent, il faut attendre le passage des experts et les évaluations avant de lancer les gros chantiers de réparation… »

Il y a deux semaines, le sinueux chemin des Gueuses, qui relie la vallée au village et au pied duquel se trouve la friterie de la Vallée, a été fort endommagé par les torrents d’eau qui ont dévalé des bois aux alentours, ainsi que par les sources, subitement en furie, qui parsèment l’endroit. En urgence lors des inondations, les ouvriers sont intervenus pour déboucher une canalisation de la CILE qui passe sous la route. « Cette canalisation a été endommagée et doit être remplacée » détaille la bourgmestre.

Une canalisation arrachée

Actuellement, la canalisation est donc arrachée et le chemin des Gueuses est coupé en deux par cette tranchée à proximité du numéro 43. Pour les automobilistes, impossible de franchir ce « trou ». La route est fermée à la circulation. Seuls les riverains peuvent l’emprunter. Ils accèdent chez eux soit par le bas, via la chaussée des Forges (jusqu’au numéro 44) soit par le haut via la rue Octave Philippot (jusqu’au numéro 43).

La bourgmestre espère cependant que la tranchée pourra être rapidement réparée : « Nous disposons des tuyaux pour remplacer la canalisation. À présent, il faut trouver un entrepreneur pour la placer, mais vu l’urgence un peu partout ailleurs, ce n’est pas simple à trouver… »

Lorsque la canalisation sera en place, les riverains pourront à nouveau circuler de façon continue sur le chemin des Gueuses. Mais uniquement les riverains. Car la voirie a subi de profonds dégâts au niveau des accotements et n’est plus complètement stable. Avant de pouvoir être rouverte au trafic de transit et au charroi lourds (camions, engins agricoles), la route devra subir une profonde rénovation.

Une rénovation qui va prendre des mois

« Il faudra plusieurs mois pour rénover en profondeur cette voirie. L’assurance de la commune doit intervenir suite aux dégâts causés par l’eau, mais nous ignorons encore quel pourrait être la hauteur du dédommagement » relève la bourgmestre.

La bourgmestre annonce par ailleurs « qu’une réflexion sur la circulation sur cet axe, notamment par rapport aux piétons et aux cyclistes » sera menée par la même occasion. « Nous allons également devoir nous pencher sur le problème du cours d’eau et sur les sources qui coulent à cet endroit » ajoute-t-elle.

Alors que le chantier de la chaussée des Forges se clôture, celui du chemin des Gueuses, lui, promet d’être encore très long…

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

*********** ******* ** ********* ** ********* **** ********* **** **** ** *********** **** *** ******** ******* *** *** *********** ** ******* ****** **** **** ** ***** *********** ********* ** *********** ** ******* ******** ********* ** **** ****** ****** ** ** ***** ******** *** **** ** ****** ** ********* ** **** ******** ** ******* *** ******* ** *** ************ ***** ** ****** *** **** ********* ** **********************

** * * **** ********* ** ******* ****** *** ******** *** ***** ** ******* ** ******* ** ** **** ****** ** ****** ** ******** ** ** ******** * ***** **** ********** *** *** ******** ******* *** *** ******** *** **** *** ********** ***** *** *** *** ******** ********** ** ****** *** ********** ************ ** ******* **** *** ************ *** ******** **** ********** **** ********** *** ************ ** ** **** *** ***** **** ** ****** ************* ************ * ***** *********** ** **** ***** ****************** ********* ** ************

*** ************ *********

************* ** ************ *** **** ********* ** ** ****** *** ******* *** ****** ** **** *** ***** ********* ** ********** ** ******* *** **** *** *************** ********** ** ******** ** ********************* ** ***** *** ******* ** ** ************ ***** *** ********* ******* ************** *** ********* **** *** **** *** ** **** *** ** ********* *** ****** *********** ******* *** **** *** ** **** *** ** *** ****** ********* *********** ******* ****

** *********** ******* ********* *** ** ********* ****** ***** ********** **************** ************ ********* *** ****** **** ********* ** ************* ** ********* ** **** ******* ** ************ **** ** ******* **** ** *********** ** *** ******* ********* ** ******* *** ****** ** ******************

******* ** ************ **** ** ****** *** ********* ******** ** ******* ******** ** ****** ******** *** ** ****** *** ******** **** ********** *** ********** *** ** ****** * **** ** ******** ******** ** ****** *** *********** ** ******* **** ************* ******* ***** ** ******* ***** ******** ** ****** ** ******* ** ** ******* ****** ********* ****** *********** ** ***** ***** ***** *** ******** ************

*** *********** *** ** ******* *** ****

********** ****** ********* **** **** ******** ** ********** ***** ******* ************* ** ** ******* **** ********** ***** *** ******** ******* *** ******** **** **** ******** ****** **** ******** ***** ** ******* ** ********************** ******* ** ************

** *********** ******* *** ******** **************** ********** *** ** *********** *** *** **** ********* *** ******* *** ******** ** *** ***************** **** ****** *** ** ***** ********* ************ ****** ********** ****** **** ******* *** ** ********* ** ***** ******* ** *** *** ******* *** ******* ** *** *************** **************

***** *** ** ******** ** ** ********* *** ****** ** ********* ***** ** ****** *** ******** **** ****** ********* ****** ***** *******

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles