Nouvelle fusillade: un tireur fait au moins onze blessés, dont un enfant de 3 ans, à Chicago

La police a précisé qu’un petit garçon de trois ans avait reçu une balle à l’oreille lorsque le tireur a fait irruption dans le Cornell Square Park aux alentours de 22H15 (bien lire 02H15 GMT vendredi) et ouvert le feu. La jeune victime est dans un état critique, selon les autorités.

Un homme de 24 ans a été atteint à deux reprises dans l’abdomen et est aussi dans un état critique, a indiqué la police. La plupart des autres victimes --en majorité adolescentes ou âgées entre 20 et 30 ans-- ont été touchées superficiellement aux bras, aux jambes ou aux pieds.

Selon la police et les pompiers, il n’y a pas eu de morts et aucune personne n’a été interpellée.

«Nous pensons que cette fusillade est liée à une affaire de gangs», a déclaré Ron Gaines, un porte-parole de la police de Chicago.

«A ce stade, les enquêteurs interrogent des témoins pour essayer de comprendre ce qui s’est passé», a-t-il ajouté.

Un peu plus tôt, le quotidien Chicago Tribune avait fait état de 12 blessés dont un enfant de trois ans, précisant, en citant les pompiers, que trois personnes avaient été hospitalisées.

Cette fusillade intervient au moment où la ville de Chicago, fief politique du président Barack Obama, tente de juguler les violences commises par des bandes de malfaiteurs: 506 personnes y ont été victimes de meurtres en 2012, soit une augmentation de 16%.

M. Obama avait lancé un appel l’an dernier à Chicago pour mettre fin à la violence qui ravage sa ville. Il tente de faire adopter des mesures sur le contrôle des armes à feu dans le pays, mais se heurte à l’opposition de ses adversaires républicains au Congrès.