56 soldats et policiers tués au Yémen dans des attaques d’Al-Qaïda

Des membres présumés d’Al-Qaïda ont lancé vendredi trois attaques contre des sites de l’armée et de la police, dont deux attaques à la voiture piégée, dans le sud du Yémen, tuant 56 militaires et policiers, selon un nouveau bilan de sources militaires et locales. Le bilan le plus lourd de ces attaques menées dans la province de Chabwa a été provoqué par une voiture piégée qui a explosé dans un camp de l’armée, faisant 38 morts parmi les militaires en charge de la sécurité des champs pétroliers de la région, ont précisé les mêmes sources Un précédent bilan des trois attaques faisait état de 40 tués.