15 anecdotes sur le sexe que vous ne connaissez peut-être pas encore!

Afin de faire la publicité de « 1.227 Quite Interesting Facts to Blow Your Socks Off », le Huffington Post a publié sur son site Internet les quinze anecdotes les plus croustillantes du sixième livre publié par les auteurs du jeu télévisuel Q.I., reprises sur Essentielle.be.

1. Un bébé européen sur dix a été conçu dans un lit IKEA.

2. Le très controversé sexologue Alfred Kinsey pouvait insérer une brosse à dents dans son pénis.

3. Des espions britanniques utilisaient le sperme comme encre invisible. Ils ont été obligés d’arrêter ce procédé à cause des odeurs que prenait la substance en défraîchissant.

4. Un spermatozoïde contient 37.5 Mb de données ADN. Une éjaculation représente un transfert de données de 15,875 Gb, ce qui correspond à la capacité totale de 62 ordinateurs Mac Book Pro.

5. Une femelle furet risque de décéder rapidement si elle n’a aucun rapport sexuel pendant un an.

6. Sept comprimés de Viagra sont vendus chaque seconde.

7. En allemand, « moyen de contraception » se dit « Schwangerschaftsverhütungsmittel ».

8. L’homosexualité était inscrite au titre de maladie mentale jusqu’en 1973 par l’Association américaine de psychiatrie.

9. Un homme produit assez de sperme en deux semaines pour féconder toutes les femmes fertiles de la planète.

10. La femme de Gary Kremen, le fondateur du site de rencontres Match.com, a quitté son mari après avoir rencontré quelqu’un d’autre sur le site en question.

11. Une femelle chimpanzé peut être aussi forte que six hommes réunis.

12. En 2012, durant les 17 jours des JO de Londres, les athlètes ont reçu 150 000 préservatifs.

13. En 2008, des archéologues ont découvert, à Chypre, une tablette sur laquelle était écrite la malédiction suivante : « Que votre pénis soit douloureux quand vous faites l’amour. »

14. Le terme anglais « Gymnophoria » désigne la sensation d’être déshabillé mentalement par quelqu’un.

15. Le fameux « Point G » a longtemps porté le nom de « Whipple Tickle », la chatouille de Whipple en hommage à celui qui a popularisé l’expression, Berveley Whipple.