Sièges qui volent, gaz lacrymogènes, coups...: Besiktas-Galatasaray interrompu par des heurts entre supporters et policiers (+ vidéo)

Les incidents ont commencé à la 92e minute après l’exclusion du milieu de Galatasaray Felipe Melo alors que Galatasaray menait 2 à 1.

Des supporteurs du Besiktas ont commencé à jeter des sièges puis envahi la pelouse. La police a utilisé des gaz lacrymogène pour disperser les supporteurs.

Les joueurs ont eux quitté le terrain mais les supporteurs ont continué à affronter la police scandant: «Taksim est partout; la résistance est partout», en référence aux manifestations qui ont secoué la Turquie en juin.

En juin, le club de supporteurs du Besiktas, Carsi Group, avait été très actif lors des manifestations contre la destruction du Parc Gezi qui avaient débouché sur une contestation du régime.

L’arbitre a interrompu la rencontre. La fédération devra décider si elle se terminera à une date ultérieure ou si elle sera à rejouer.