John van den Brom: "N'oubliez pas qu'Anderlecht est en reconstruction..."

«  Cela fait surtout très mal de se faire battre aussi facilement et d’être aussi mauvais », reconnaît l’entraîneur d’Anderlecht. « D’autant que j’avais un bon sentiment depuis notre retour de Lisbonne. Tout ce que je voyais à l’entraînement me laissait bon espoir. Mais tout ça a été vite balayé. Nous sommes entrés dans la rencontre de manière tout simplement dramatique. Au final, c’était une faillite collective. Je n’ai pas revu cette qualité et cette envie de gagner, qui plus est face à un FC Bruges qui était agressif dans le bon sens du terme. Les Flandriens ont profité de nos faiblesses. C’était le jour et la nuit par rapport à notre prestation de samedi dernier face à Malines. Mais n’oubliez pas que nous sommes en reconstruction. »

Beaucoup de joueurs n’étaient pas à niveau. Raison notamment pour laquelle John van den Brom a assez rapidement remplacé Luka Milivojevic et Aleksandar Mitrovic. « Non, je les ai sortis parce qu’ils étaient fantastiques (sic). Ceci dit, je suis plutôt satisfait de la rentrée des remplaçants. »