Le roi d’Espagne opéré «avec succès» d’une hanche

L’intervention, qui a débuté à 21h00 et duré plus de deux heures, «s’est terminée avec succès», ont indiqué ses services dans un message envoyé à la presse à 23H30.

Mais, vu le niveau de l’infection, l’équipe médicale a préféré procéder «en deux temps», a expliqué par la suite à la presse le docteur Miguel Cabanela, qui a opéré le souverain avec son collègue américain Robert Trousdale. «Cela signifie que nous avons mis une prothèse temporaire ou provisoire qui devra rester pour une période de temps non inférieure à huit semaines.»

Le Dr Cabanela a précisé que la prothèse temporaire étant «très stable», elle permettra au chef de l’Etat d’avoir «un certain niveau d’activité».

Interrogé sur les raisons de cette l’infection très rare de la prothèse qui avait été posée en novembre 2012 et qui a alimenté des spéculations sur l’état de santé général du roi, le médecin s’est montré très prudent. «Ce serait spéculer et ce n’est pas scientifique de spéculer», a-t-il répondu.

Le souverain, âgé de 75 ans, a été opéré pour remplacer sa prothèse à la hanche gauche. Il s’agit de la huitième opération pour Juan Carlos depuis mai 2010, lorsqu’il avait été opéré d’une tumeur bénigne au poumon.

Ses ennuis de santé répétés et l’image de cet homme âgé ont poussé l’Espagne à s’interroger sur l’éventualité d’une abdication au profit du prince Felipe. Mais Juan Carlos a pour l’heure écarté toute abdication.