Cachemire: l’attaque d’un poste de police fait sept morts

Des hommes armés déguisés en militaires ont tué sept personnes jeudi dans l’attaque d’un poste de police au Cachemire, a-t-on appris auprès de la police indienne. Les assaillants ont jeté des grenades et ouvert le feu sur le poste de police de Hiranagar, à environ 200 kilomètres de la principale ville de la région, Srinagar, a indiqué à l’AFP un officier de police. « Nous pouvons confirmer que cinq policiers et deux civils ont été tués dans l’attaque », a-t-il indiqué. Une douzaine de groupes rebelles ont combattu au Cachemire indien depuis 1989 pour son indépendance ou son rattachement au Pakistan, tuant des dizaines de milliers de personnes, des civils pour la plupart. Les rebelles ont menacé fin août de mener une vague « sans précédent » d’attaques contre des cibles indiennes, ajoutant à la tension frontalière qui menace déjà les laborieuses tentatives de rapprochement entre l’Inde et le Pakistan. New Delhi accuse toujours Islamabad d’aider matériellement ces rebelles, ce dont le Pakistan se défend, même s’il ne nie pas un soutien moral ou politique.