Mondial de Florence: voici où Gilbert, Bakelants ou Monfort pourront passer à l’attaque (vidéos)

Deux ascensions figurent sur le parcours du championnat de Firenze, désigné par l’UCI pour élire le nouveau champion du monde de cyclisme sur route. Deux ascensions que le peloton devra affronter à 10 reprises (10 tours de 16,5 km), après un parcours en ligne de 106 kilomètres de mise en jambe. Au total, les coureurs devront donc avaler plus de 272 kilomètres. Largement de quoi permettre aux plus forts de faire la sélection...

La plus longue de ces deux ascensions est celle de Fiesole, qui s’étend sur 4.3 km, à une moyenne de 5.2% et une pente maximale à 9%. Une côte «facile» pour des pros mais qui usera au fil des tours. La côte suivante, la Via Salviati, pour puncheurs, devrait en revanche faire plus mal. Elle s’apparente à un mur flandrien avec ses 600m et son passage à 16%.

Si la répétition rapide de ces deux bosses peut faire très mal aux sprinters, les puncheurs genre Gilbert regretteront probablement le fait que les difficultés sont placées au début du circuit, offrant ensuite plusieurs kilomètres aux équipes de sprinter pour s’organiser.

Pour résumer, des garçons comme John Degenkolb, Peter Sagan ou Edvald Boasson-Hagen doivent certainement adorer ce parcours.