En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

« Mon compagnon se lève très tôt le matin, nous raconte Laetitia, qui habite rue du Berchon à Wasmes. C’est en prenant sa camionnette de travail qu’il s’est rendu compte que le véhicule avait été vandalisé dans la nuit de jeudi à vendredi dernier. Une vitre était brisée… Heureusement, la camionnette était vide. Rien n’a été volé. Une plainte a été déposée auprès de la police boraine. La police nous a dit qu’elle allait effectuer des patrouilles », précise-t-elle.

« L’année passée, à la même période, on nous a volé notre palmier », poursuit Laetitia. Son gros palmier a disparu, alors qu’elle recevait des personnes chez elle pour son anniversaire. À l’époque, elle avait signalé le vol sur les réseaux sociaux. Une dame lui avait répondu qu’elle avait vu des jeunes passer sur un scooter, avec un palmier… « Nous avons une caméra, mais elle ne donne pas sur la rue (car c’est interdit ) », déplore Laetitia. Cette dernière est montée se coucher à minuit, la nuit où la camionnette a été vandalisée. À minuit, le véhicule n’avait rien. À 4 heures du matin, heure à laquelle son compagnon a constaté les faits, elle avait une vitre brisée.

« Je vérifie que tout est fermé à clé »

Sylvia, une autre habitante, a déjà eu sa propriété « visitée ». La première fois, rien n’a été volé. « Mais tout était saccagé. » La deuxième fois, par contre, son petit échafaudage a disparu… Il était bien caché, mis à l’arrière du terrain. Ça s’est passé la nuit où la camionnette de son voisin s’est fait vandaliser… Dans la manœuvre pour voler son échafaudage, sa voiture a été abîmée. Elle a maintenant quelques griffes. Sylvia a, une nouvelle fois, eu des dégradations au niveau de son jardin. « Au soir, je vérifie que tout est fermé à clé ! » D’autres maisons de voisins ont aussi fait l’objet de dégradations et de vols.

4 faits, répond la police !

Depuis janvier, la police boraine a enregistré plusieurs plaintes concernant cette même rue. Le 25 février, on leur a signalé une dégradation. Et ce n’est pas fini : le 10 mars, c’était un vol de mazout dans la cuve d’un particulier. Le 10 mai, une énième dégradation… Vendredi dernier, la police est avertie d’une tentative de vol sur un véhicule, la fameuse camionnette. Soit quatre faits en pratiquement huit mois !

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

*********** ********* ** ***** ***** **** ** ****** **** ******* ********* *** ****** *** ** ******* ** ******* ******* ** ******* ** *********** ** ******* ******* ******* ***** ****** *** ** ********* ***** ***** ********** **** ** **** ** ***** ** ******** ******** *** ***** ****** ********** ************* ** *********** ****** ***** **** ***** ***** ****** *** ******* * ***** ********* ******* ** ** ****** ******** ** ****** **** * *** ********* ****** ********* *** ******************** ****************

****************** ******** ** ** ***** ********* ** **** * ***** ***** **************** ******** ********* *** **** ******* * ******** ***** ********* ******** *** ********* **** **** **** *** ************* ** ************ **** ***** ******** ** *** *** *** ******** ******** *** **** *** ***** ******** ********* ***** ** *** ****** ****** *** ** ******** **** ** ********** ************ ***** *** ******** **** **** ** ***** *** *** ** *** **** ******* ************************ ******** ********* ***** ********* *** ******* ** ******* ** ******* ** **** *** ** *********** * ***** ************ ** ******* ** ********* ********* ***** ** * ****** ** ****** ***** ** ******** *** ********* * ********* *** ****** **** ***** *** ***** ********

********** ******** *** **** *** ****** ** ************

******* *** ***** ********** * ****** ** ** *********** ************************* ** ********* ***** **** ***** ***** ****** ************ **** ****** ***************** ** ********* ***** *** ******* *** ***** ************ * ********** ** ****** **** ******* *** ** ************ ** ******** *** ******* ****** ** **** *** ** *********** ** *** ****** ******* **** ************* **** ** ********* **** ***** *** ************* ** ******* * ***** ********* **** * ********** ******** ******** ****** ** *** ******** ***** ** *** ************* ** ****** ** *** ******* ********** ***** ** ******** *** **** *** ****** ** ******************* ********** ******* ** ******* *** ***** **** ********* ** ************* ** ** *****

* ****** ******* ** *************

****** ******** ** ****** ******* * *********** ********* ******** ********** ***** ***** **** ** ** ********* ** **** * ******** *** ************* ** ** ******* *** *********** ** ** ***** ********** ** *** ** ****** **** ** **** ****** ************ ** ** **** *** ******** *************** ******** ******** ** ****** *** ******* ******* ********* ** *** *** ** ********** ** ******* ************ **** ****** ***** ** ************ **** ***********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles