Michel Fugain fait renaître un nouveau Big Bazar

Le titre du disque « Projet Pluribus », qui s’inspire de la devise des Etats-Unis « e pluribus unum » (de plusieurs on fait un) montre tout de suite que l’on a affaire à une troupe. Et on ne peut pas s’empêcher de penser au célèbre « Big Bazar » qui faisait danser les foules dans les années 70.

Michel Fugain se défend, dans Le Parisien, d’avoir voulu remonter une telle troupe. Pourtant, à l’entendre, on comprend tout de suite la nostalgie de la bande qu’il avait créée à l’époque : «  je renoue avec les chœurs, l’esprit festif du Big Bazar, le bonheur d’être en bande  », dit-il. Et d’ajouter qu’il n’avait plus eu «  d’idée aussi enthousiasmante depuis 2002  » (l’année de la mort de sa fille).

La troupe de Pluribus est constituée de 12 personnes. Sur le disque, il y aura quelques reprises de l’époque du Big Bazar, comme « C’est la fête », « Les Sud-Américaines » et une dizaine de nouvelles chansons.