Bain de foule sous tension pour la Joyeuse Entrée de Philippe et Mathilde à Anvers (photos et vidéos)

Une zone spécifique avait été prévue pour les militants nationalistes du Voorpost et du Vlaams Belang le long du parcours. En attendant le couple royal, des tensions avaient déjà surgi entre eux et les militants pour l’unité de la Belgique, postés en face. Le chef de file Vlaams Belang à Anvers Filip Dewinter était présent, ont constaté certains journalistes.

Le roi et la reine ont pris le temps de saluer les nombreux enfants et citoyens venus les attendre à leur sortie du MAS. Alors qu’ils traversaient le pont reliant «Het Eiland» (l’île) à la terre ferme, les cris des militants ont redoublé de vigueur. Le couple devait passer entre les «België Barst», «Delphine Koningin» (Delphine reine) d’un côté et «Leve de koning» (vive le roi) et «Leve België» (vive la Belgique) de l’autre.

Des manifestants nationalistes ont alors tenté de sortir de la zone réservée, se heurtant aux policiers qui les encadraient. Certains ont réussi à s’éclipser et se sont postés plus loin sur le parcours. Le couple royal est resté imperturbable.