Amnesty dénonce des violations à «très grande échelle» en Turquie

Amnesty International a dénoncé mercredi des « violations des droits humains à très grande échelle » en Turquie lors de la violente répression des manifestations antigouvernementales de juin. « La répression du mouvement de protestation du parc Gezi a donné lieu à des violations des droits humains à très grande échelle », a déclaré Andrew Gardner, spécialiste de la Turquie à Amnesty International, dans un communiqué diffusé à l’occasion de la publication à Istanbul d’un rapport préparé par l’ONG de défense des droits de l’Homme.