La CSC déplore la «campagne de dénigrement» des travailleurs de la fonction publique

Le secrétaire d’Etat à la Fonction publique Hendrik Bogaert ramène les objectifs de l’évaluation à la question du licenciement des personnes qui ne donneraient pas satisfaction, déplore mercredi la CSC Services publics dans un communiqué de presse. Le secrétaire d’Etat poursuit ainsi «une campagne de dénigrement» des travailleurs de la Fonction publique fédérale, ajoute le syndicat. Selon la CSC Services publics, les agents de la fonction publique fédérale sont las des déclarations «tapageuses» du Secrétaire d’Etat. «Ils accomplissent de nombreuses missions d’intérêt public et méritent le respect, principalement de leur employeur.»