Thierry Neuville en tête du rallye de France: «Loeb et Ogier sont en retrait: cela m’étonne beaucoup»:

«C’est une journée quasi parfaite. Je suis devant Sébastien Ogier et Sébastien Loeb sur leur propre terrain, c’est vraiment satisfaisant», expliquait notre compatriote.

«Cela s’explique par les bonnes informations de notre ingénieur météo qui nous a permis de faire les bons choix de pneus. Loeb et Ogier sont en retrait: cela m’étonne beaucoup. Surtout concernant Ogier qui n’était pas dans le rythme alors qu’il avait la meilleure position sur la route. Il y a des journées comme ça. Demain, c’est moi qui serai premier sur la route. Ce sera une découverte. Ce sera un avantage s’il ne pleut pas trop. Par contre, s’il devait y avoir des flaques d’eau, ce sera à nous de les vider: ce sera plus délicat».

- Sébastien Ogier (Fra/VW Polo-R/5e): «La nuit a été difficile, je n’ai pas bien dormi. Ca n’a pas été simple de se placer dans des conditions d’attaque. Je n’ai pas trouvé la force de prendre des risques. Je n’avais pas envie de me retrouver garé au bord de la route dès mon premier jour dans la peau d’un champion du monde.»

- Sébastien Loeb (Fra/Citroën/4e: «J’ai fait un choix (de pneus) un peu trop prudent. Je n’ai pas voulu prendre le risque de perdre le rallye et je n’ai pas osé m’équiper exclusivement de pneus durs, comme l’a fait Neuville. J’ai fait un mauvais choix. Neuville a l’air de bien rouler. Mais rien n’est fait. Je vais attaquer et on verra.»