Émissions de CO2 des automobiles: décision renvoyée au 14 octobre

Les représentants des 28 Etats-membres de l’UE ne sont pas parvenus à s’entendre vendredi sur une demande de l’Allemagne de différer à 2024, au lieu de 2020, la réduction d’émissions de CO2 des voitures particulières à 95 grammes par kilomètre. La décision a été renvoyée au 14 octobre à l’occasion d’une réunion des ministres européens de l’Environnement prévue à Luxembourg. En juin dernier, un accord avait été trouvé entre les capitales européennes et le Parlement européen pour parvenir à fixer à 95g/km le plafond d’émissions de dioxyde de carbone des voitures particulières d’ici 2020. L’Allemagne avait accepté cet accord mais, poussé par son industrie automobile qui juge l’objectif trop ambitieux, Berlin a ensuite demandé à ses partenaires d’allonger le délai prévu de quatre ans. Revenir sur un accord déjà conclu serait sans précédent dans l’UE, ont fait remarquer les représentants de plusieurs capitales.