En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Le procès d’un viol collectif filmé et diffusé sur les réseaux sociaux s’est poursuivi ce jeudi devant la 54e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles. La représentante du parquet de Bruxelles a pris ses réquisitions durant la matinée. Cette dernière a requis six peines de six ans de prison et une septième à hauteur de huit ans pour le dernier suspect du dossier. Celui-ci, Stéphane K.P. est poursuivi pour une précédente agression sexuelle, commise l’été précédant les faits exposés ci-après.

La substitut du procureur du Roi est revenue au cours de son réquisitoire sur les circonstances de dévoilement des faits. En l’occurrence, elle estime qu’ils ne pourraient pas être plus neutres que cela. « Le 1er novembre, le lendemain des faits qui se sont déroulés dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, des vidéos ont été diffusées sur les réseaux sociaux », relate la magistrate debout.

« Une jeune femme, qui ne connaît pas l’autre victime, a reconnu sur l’une des vidéos un suspect qui l’avait précédemment droguée et agressée en août 2020. Elle a transmis la vidéo aux policiers. Elle ne connaissait pas les autres suspects de la vidéo. C’est un dévoilement parfaitement neutre », poursuit-elle.

Le second dévoilement des faits s’est opéré quand la victime du viol collectif, une jeune femme de 21 ans, a déposé plainte au commissariat. « Elle ne se souvenait de rien mais elle se sentait mal dès le lendemain des faits, elle avait des douleurs », explique la magistrate debout.

Des lésions

La victime s’est présentée à un médecin qui lui a décelé des lésions dues à des violences sexuelles, puis la victime est tombée sur les vidéos postées sur les réseaux sociaux. « Ces vidéos ont créé l’émoi dans la communauté congolaise et africaine de Bruxelles. Ils ont tellement été choqués par ces images qu’il y a eu une forte mobilisation pour retrouver les auteurs. Certes, il y a eu des lynchages sur les réseaux sociaux et des tentatives de représailles. S’ils ont réagi comme ça, c’est bien que les séquences vidéo ne trompent personne, qu’il s’agissait d’un viol. »

La représentante du ministère public n’a pas eu grand-chose à faire pour souligner la culpabilité des prévenus, les faits ayant été filmés par les prévenus eux-mêmes… Pour la magistrate du parquet, il ressort clairement de ses images que la jeune victime a été forcée à consommer de l’alcool et de la drogue et qu’elle n’était pas en mesure de consentir à quoique ce soit.

Une autre jeune femme, présente au cours de la soirée du 31 octobre au 1er novembre, dira de la victime qu’elle a été en retrait toute la soirée, silencieuse. « Sur les vidéos, avant les faits, on l’observe à plusieurs reprises dans un coin, scotchée sur son téléphone. On est loin de la version des prévenus selon laquelle elle les a aguichés », souligne la magistrate avant de relever toutes les incohérences dans les auditions des prévenus, notamment sur la notion de consentement.

Les débats se poursuivent mardi prochain avec les plaidoiries des avocats de la défense.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** ******* ****** **** ********* ****** ** ******** *** *** ******** ******* ******* ********* ** ***** ****** ** *** ******* ** ******** ************* ** ********** ** ************** ** ******* ** ********* * **** *** ************* ****** ** ********* ***** ********* * ****** *** ****** ** *** *** ** ****** ** *** ********* ** ******* ** **** *** **** ** ******* ******* ** ******** ********* ********* **** *** ********* **** *** ************ ********* ********* ******* ********* *********** *** ***** ******** **********

** ********* ** ********* ** *** *** ******* ** ***** ** *** ************* *** *** ************* ** ************ *** ****** ** *************** **** ****** ******** ** ********** *** ***** **** ******* *** ***** ********** *** ********* ** ********* *** ***** *** ** **** ********** **** ** **** ** ** ******* ** *** ********* *** ******* *** ***** ********** *** *** ******** **************** ****** ** ********** *******

*********** ***** ****** *** ** ******** *** ********* ******** * ******* *** ******* *** ******* ** ******* *** ********* ************** ******** ** ********* ** ***** ***** **** * ******** ** ****** *** ********** **** ** *********** *** *** ****** ******** ** ** ******* ******* ** ************ ************ *************** **************

** ****** ************ *** ***** ******* ******* ***** ** ******* ** **** ********** *** ***** ***** ** ** **** * ******** ******* ** ************* ************ ** ** ********* ** **** **** **** ** ******* *** **** ** ********* *** ****** **** ***** *** ***************** ******** ** ********** *******

*** ********

** ******* ******* *********** ** ** ******** *** *** * ******** *** ******** **** ** *** ********* ********** **** ** ******* *** ******* *** *** ******* ******** *** *** ******** ******** *********** ******* *** ****** ********* **** ** *********** ********** ** ********* ** ********** *** *** ********* ***** ******** *** *** ****** ******* * * ** *** ***** ************ **** ********* *** ******** ******* ** * * ** *** ********* *** *** ******** ******* ** *** ********** ** ************** ******* *** ****** ***** **** ******* **** *** *** ********** ****** ** ******** ********* ******* ************ ****** *************

** ************** ** ********** ****** ***** *** ** *********** ** ***** **** ********* ** ************ *** ********** *** ***** ***** ***** ******* *** *** ********* ************* **** ** ********** ** ******** ** ******* ********** ** *** ****** *** ** ***** ******* * ***** ******* ** ********* ** ********** ** ** ** ****** ** ********* ********** *** ** ****** ** ********* ** ******* ** *****

*** ***** ***** ****** ********* ** ***** ** ** ******* ** ** ******* ** *** ********* **** ** ** ******* ********* * ***** ** ******* ***** ** ******** ************ *********** *** ******** ***** *** ****** ** *********** ** ********* ******** **** ** ***** ********* *** *** ************ ** *** **** ** ** ******* *** ********* ***** ******** **** *** * ****************** ******** ** ********** ***** ** ******* ****** *** ************* **** *** ********* *** ********** ********* *** ** ****** ** *************

*** ******* ** *********** ***** ******** **** *** *********** *** ******* ** ** *********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles