Le loisir gênant du roi Philippe: il chasse le cerf et le faisan

En Belgique, hormis par les associations de défense des animaux, les chasseurs ne sont pas montrés du doigt. Pourtant, certains sont parfois gênés d’avouer qu’ils tuent du gibier. C’est le cas des membres de la famille royale. « Ce n’est pas trahir un secret que d’affirmer que le roi Philippe est chasseur », lâche Paul Binet, directeur de la célèbre armurerie, rue Royale à Bruxelles. Sa maison était d’ailleurs Fournisseur Breveté de la Cour de Belgique avant que le roi Albert n’abdique. Albert n’est pourtant pas chasseur. « Mais nous ne vendons pas que des armes, loin de là. Mon épouse a développé le rayon vêtements. » Des vêtements qu’Albert aime porter lorsqu’il part à la chasse aux… images !

En janvier 2008, son fils Philippe, avait été aperçu à Eeklo. Il participait à une chasse au faisan. Personne ne pouvait faire de photos, pas même avec un GSM. À l’époque, Gaia avait réagi en lui demandant, par lettre, d’arrêter cette activité. « Nous n’avons jamais eu de réponse », dit-on au siège de l’association.

Philippe a continué en tirant notamment le cerf ou le sanglier à Ciergnon, comme nous le confirme un témoin. « Avant qu’il ne devienne roi, une battue par an sur le domaine de Ciergnon portait le nom du prince Philippe. Il invitait qui il voulait mais c’était des amis ou des relations d’affaires », nous apprend-il. « Le domaine royal de Ciergnon s’étend sur 6.000 hectares. Une partie est réservée à la chasse royale qui est exemptée des conseils cynégétiques ».

> Notre dossier complet dans nos éditions papiers et numériques de ce mardi