En ce momentCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

L’abbaye de Maredsous, son collège et son internat sont en deuil. Lundi soir, Antoine, un pensionnaire de l’internat Saint-Benoît, qui dormait exceptionnellement dans une chambre de l’abbaye, a fait une chute de 15 mètres. Il est décédé quelques heures après le drame.

Le père Bernard Lorent, de l’abbaye de Maredsous, évoque ce terrible drame : « Lundi, entre 22h et 22h15, un jeune homme âgé de 18 ans est tombé de la gouttière qui se trouve au 3e étage de l’abbaye. Il a fait une chute de 15 mètres. J’ai entendu ses appels à l’aide, car ma chambre se trouve au premier étage. Je suis directement descendu et ai appelé les secours. Le jeune homme pouvait encore me parler un peu. Il m’a donné son prénom et m’a demandé d’appeler les urgences. Il a rapidement été emmené en ambulance à Mont-Godinne. Malheureusement, il est décédé le lendemain suite à ses blessures. Il s’appelait Antoine. »

Le parquet de Namur a évidemment été avisé des faits. « En fonction des éléments recueillis, il ressort qu’il s’agit d’un accident. Donc, il n’y aura pas d’investigations supplémentaires », confirme Audrey Seminara, la magistrate de presse.

Une gouttière de 60 cm

Mais comment le jeune homme s’est-il retrouvé sur cette gouttière ? Le père Bernard signale que cette gouttière se trouve au 3e étage de l’abbaye, au même niveau que le logement du jeune homme. « Cette gouttière fait 60 cm de large. On la voit des chambres, mais comme leurs fenêtres ne peuvent s’ouvrir, on ne peut y accéder. Le seul moyen d’aller à cet endroit est d’emprunter la fenêtre de la salle de bain. Donc, il est passé par là. Je ne sais pas ce qu’il voulait faire. Est-ce qu’il souhaitait se poser quelques minutes pour réfléchir ? La gouttière est assez large pour y prendre place, même si c’est évidemment dangereux. »

Sur le site de l’abbaye de Maredsous, le drame a évidemment choqué tout le monde, aussi bien les éducateurs que ses camarades. Des fleurs ont été disposées au pied de l’abbaye, dans la partie accessible au public. Elles sont posées devant une aile, un haut bâtiment de pierre semblable à celui du haut duquel Antoine a chuté. « On ne sait pas pourquoi il était là-haut, ni comment il est tombé. On ne le saura sans doute jamais », réagit un jeune camarade de la victime.

Antoine était âgé de 18 ans et originaire de Bruxelles. Il était à l’internat depuis la rentrée.

Étant donné qu’il était 22h, personne n’a rien vu. « Les autres pensionnaires étaient déjà au lit dans la partie internat ; donc, personne ne sait ce qu’il s’est passé », précise le père.

Le corps du jeune homme a été restitué à sa famille. Les funérailles auront lieu dans quelques jours.

Shanti Duparque avec XDB

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

L’abbaye de Maredsous, son collège et son internat sont en deuil. Lundi soir, Antoine, un pensionnaire de l’internat Saint-Benoît, qui dormait exceptionnellement dans une chambre de l’abbaye, a fait une chute de 15 mètres. Il est décédé quelques heures après le drame.

** ******* ** ***** * *********** ***** ****** *** ****** ********** ******** *** ********** *********** ** ******* ******* ******** ****** ********* ***** ** ***** **** *** ****************** ************************* ******** ****** ********* ** ********** ** *******

*** ********** ** ** **

**** ******* ** ***** ***** ********** ********* *** ***** ***************** ** ***** ******* ******* *** ***** ********** ** ****** ** ** ****** ** *********** ** ***** ****** *** ** ******** ** ***** ****** ************* ********** **** ** ** ** ****** ** ** **** *** ********* **** ***** ***** ********* ** ******* *********** ** ** **** * ********* ** **** ***** ********* ** *** ******* *** ************* ** ******** ** ** ***** ** ***** ***** ** *** ****** *** **** ** ** **** *** ** ******* ******* ****** ****** ******* ********** ** ***** ******** ******* **** ****************** ** ********** *** ***** ***** **** * ******* ****** ***** ** ******* *********** ******************

*** ** **** ** ********** ** ********** ** ***** * *********** ******* **** ** ****** ***** **** *** *********** *** *** ********** *** ****** *** ***** ********** ** **** ** *********** **** ** ****** ********** ** ******* ***** **** ******* ****** *** ***** ** **** ********* ** ****** ********* ** ***** ** **** ****** ******* * ******* ********** ** **** *** ******** ** ****** ********* ** ******* ** *** ******* ** ** ** ***** **** ***** *************** ******* ** ***** ******** ** ** ********

******* ****** ***** ** ** *** ** ********** ** ********** ** ****** ** ************ ****** ** *********

****** ****** ******* ****** **** ******** ***** **** *** *********** ****** ************* ******** ****** ** *** **** ** ****** *************** ***** ******** ** **** ** ******* ******* *************** ******** ** ******

** ***** ** ***** ***** * ***** ********* ** ** ******** *** ************ ****** **** **** ******** ******

****** ******** **** ***

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles