SC Charleroi: Mehdi Bayat a distribué ses bons et ses mauvais points

Au tiers du championnat, c’est un dirigeant carolo heureux qui s’est présenté à la Presse hier.

Morceaux choisis :

- « Après dix matches, notre politique porte ses fruits et le bilan est extrêmement satisfaisant. Nous respectons nos engagements sur tous les plans. Chacun est à sa place dans le club, qui est devenu normal, et le bilan est à l’image du bon travail de chacun. »

- « Galvez est le symbole de notre intérêt pour notre école des jeunes, où les choses se mettent en ordre. Je pourrais aussi citer Houdret. On espère que d’autres suivront. »

- «  Notre assistance moyenne de 5.000 personnes est la déception de ce début de saison. Seul l’enchaînement de résultats ramènera du public. »

Retrouvez l’intégralité de cet entretien dans les éditions de Sudpresse ce mercredi !