La "Krokodil", la drogue qui troue la peau, frappe Chicago: «Une odeur de chair brûlée», confie un médecin

La drogue Krokodil, un substitut bon marché de l’héroïne (un fix coûte 8 dollars au lieu des 30 dollars pour la même dose d’héroïne), ronge la peau jusqu’à l’os, provoquant gangrène et abcès. Certains cas extrêmes conduisent même à l’amputation...

Cette drogue, qui est un mélange de codéine, gaz et diluant à peinture, a gagné la ville de Chicago cette semaine. Trois cas graves ont déjà été recensés.

Le Dr. Singla du St. Joseph Medical Center de Joliet, une banlieue de Chicago, tente actuellement de sauver trois jeunes femmes entre 18 et 25 ans des effets indésirables de la drogue Krokodil. «Quand je suis arrivé à l’hôpital, j’ai senti l’odeur de la chair brûlée», a-t-il confié. «Nous sommes en train de nous battre pour sauver leurs jambes, leurs bras, leurs doigts et orteils d’une amputation et leur peau de pourrir», explique-t-il en parlant des trois jeunes filles atteintes.

Parmi celles-ci, l’une savait qu’elle prenait de la drogue Krokodil tandis que les deux autres n’étaient pas au courant.