TC Namur - Jusqu’à 1 an avec sursis pour maison de débauche et exploitation de la prostitution

Deux hommes et une femme ont écopé jeudi au tribunal correctionnel de Namur de peines allant de la peine de travail à un an de prison avec sursis pour avoir tenu une maison de débauche et pour avoir exploité la prostitution des filles qu’ils engageaient. Nicolas possédait un «bar» chaussée de Namur à Gembloux, qu’il tenait avec le concours de Michel, et d’une femme, la troisième prévenue. Les protagnistes avaient été arrêtés en 2007 après plusieurs mois d’activités illégales.