La justice grecque veut poursuivre la femme du chef d’Aube dorée

La députée et épouse du leader du parti néonazi grec Aube dorée, Eleni Zaroulia, fait l’objet d’une demande de levée d’immunité parlementaire de la justice pour avoir tenté de faire passer une balle de pistolet à son mari lors de sa garde à vue, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. L’épouse de Nikos Michaloliakos est accusée d’avoir tenté de faire entrer cette balle, dissimulée dans un sac de voyage, lors d’une visite au chef d’Aube dorée dans les locaux de la police antiterroriste où il était retenu en garde à vue après son arrestation le 28 septembre, précise l’agence de presse grecque Ana.